Votre actualité au quotidien


Finale de Coupe Davis : un Darcis peut en cacher un(e) autre

24/11/2017 – La mère de Steve Darcis, Marie-Agnès Thunus, dirige un groupe de supporters belges, évidemment présent au Stade Pierre-Mauroy pour cette finale.
Continuer la lecture

Affaire Offredo: Le cycliste et deux automobilistes condamnés après leur bagarre

24/11/2017 – L’incident s’était déroulé lors d’un entraînement de l’ancien cycliste de la FDJ, dans l’Essonne…
Continuer la lecture

Le dessous des CP à 12 élèves en éducation prioritaire

Le dessous des CP à 12 élèves en éducation prioritaireLe dessous des CP à 12 élèves en éducation prioritaire. C’est la mesure phare de la rentrée scolaire : la création de classes de CP à 12 élèves dans les REP + (réseau d’éducation prioritaire renforcée) pour mieux les encadrer.

Une mesure sera étendue au CP des REP et aux CE1 des REP + à la rentrée 2018 et aux CE1 des REP à la rentrée 2019. « Or, il faut avoir de l’espace pour pouvoir bien enseigner à des élèves de CP », estime Pauline, en charge d’un CP à 12 élèves à Vaulx-en-Velin.

« Nous n’avons pas de problème avec une baisse des effectifs d’élèves, bien au contraire, précise-t-elle » mais le dédoublement des CP en REP + mis en œuvre cette année a lieu en piochant dans les effectifs des remplaçants, des enseignants dédiés à la scolarisation des moins de 3 ans et surtout au dispositif « Plus de maîtres que de classes (PMQC) » ».


« Un tiers des enseignants affectés au PMQC ont été redéployés », a d’ailleurs confirmé Jean-Michel Blanquer lors de sa conférence de presse de rentrée.

« Pour mettre en place les CP à 12, il a fallu supprimer des postes affectés au PMQC, alors que le dispositif portait ses fruits.

Par ailleurs, toutes les classes ne seront pas logées à la même enseigne : moi j’aurais 12 élèves de CP dans ma classe, tandis que ma collègue, en aura 26 en CM1 et en CM2.

Même son de cloche chez Stéphane Crochet, secrétaire général du Se-Unsa : « Ces dédoublements de classe risquent aussi d’avoir pour conséquence une augmentation des effectifs dans d’autres classes ou dans d’autres écoles », redoute-t-il.

« Le dédoublement du CP n’est pas en soi un facteur de réussite », avait d’ailleurs reconnu Luc Ferry dans une interview parue dans Le Parisien. C’est bien de mieux les accompagner dans l’apprentissage de la lecture en CP et en CE1, mais il faut les aider ensuite à comprendre ce qu’ils lisent », estime Pauline.

Certains enseignants craignent aussi que le nombre de 12 élèves ne soit pas suffisant pour créer une dynamique de classe, l’enseignant devant s’appuyer sur un petit groupe de bons élèves pour tirer les élèves vers le haut.

Il semble que le dispositif mis en place par le précédent gouvernement portait ses fruits mais probablement par idéologies ils ont préférer le modifier voir le remplacer.




Laisser votre commentaire

Heure de Paris :

EDITO

Le Black Friday ou vendredi Noir en bon Français. C’est marrant chez les Français de vouloir toujours faire comme leur amis Américains. Ne serions pas assez intelligent, futé pour faire quelques chose de bien à nous ? Cela en devient pathétique voir ridicule. Quoi qu’il en soit avec cette « vendredi noir » ne pas s’attendre à des miracles en termes de réduction sachant qu’en France il est interdit de vendre à perte ce qui n’est pas du tout le cas au USa. 23/11/2017

Le glyphosate sans lien avec le cancer ? Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle étude qui relance le débat

22/11/2017 – Celle-ci a été menée auprès de plus de 50 000 agriculteurs américains travaillant en Caroline du Nord et dans l’Iowa.
Continuer la lecture

Agnès Buzyn répond sèchement à la provocation de Valérie Trierweiler

24/11/2017 – La ministre de la Santé n’a pas apprécié la photo ironique postée sur Twitter par l’ex-Première dame.
Continuer la lecture


L’élection d’une députée LREM du Val d’Oise invalidée

16/11/2017 – Le suppléant d’Isabelle Muller-Quoy, élue dans la première circonscription du Val d’Oise, a été jugé inéligible.
Continuer la lecture

Mosquée fermée, prières de rue… Huit mois de conflit à Clichy-la-Garenne

16/11/2014 – Depuis mars, un long bras de fer oppose la mairie LR de Clichy-la-Garenne à l’Union des associations musulmanes de la ville après la fermeture d’une mosquée.
Continuer la lecture