Votre actualité au quotidien


Finale de Coupe Davis : un Darcis peut en cacher un(e) autre

24/11/2017 – La mère de Steve Darcis, Marie-Agnès Thunus, dirige un groupe de supporters belges, évidemment présent au Stade Pierre-Mauroy pour cette finale.
Continuer la lecture

Affaire Offredo: Le cycliste et deux automobilistes condamnés après leur bagarre

24/11/2017 – L’incident s’était déroulé lors d’un entraînement de l’ancien cycliste de la FDJ, dans l’Essonne…
Continuer la lecture

Nouvelle vidéo choc de L214 dans un élevage en Vendée

Nouvelle vidéo choc de L214 dans un élevage en VendéeNouvelle vidéo choc de L214 dans un élevage en Vendée. L’Association pour le bien-être animal et le véganisme L214 diffuser ce mercredi soir une nouvelle vidéo choc dénonçant les conditions dans lesquelles sont élevés des poulets dans une exploitation industrielle de Vendée sous contrat avec le groupe Doux.

Au fur et à mesure qu’ils grandissent, les conditions se dégradent jusqu’à leur départ, au bout de 32 jours, pour l’abattoir vendéen de Chantonnay appartenant au même groupe Doux.


Ces poulets sont destinés à la filière export du groupe, numéro un de volailles en Europe et troisième exportateur mondial. «Nous avons voulu montrer de près ce que signifiait la croissance rapide des poulets en élevage intensif, indique Brigitte Gothière, cofondatrice de L214.

«Sélection génétique, nourriture hyperprotéinée, accélérateur de croissance et conditions d’élevage font qu’aujourd’hui, les poulets grossissent quatre fois plus vite qu’en 1950», souligne L214.

Enfin, les images d’abattage ont été tournées, quant à elle, entre janvier et février 2017, à l’abattoir de Chantonnay où sont abattus 185.000 poulets par jour. La cadence d’accrochage est de 120 poulets à la minute et il y a deux chaînes qui tournent en parallèle (donc 240 poulets à la minute).

Pour éviter que ce genre de pratique ne se reproduise, l’Association L214 vient pour sa part de lancer une pétition en ligne qu’elle remettra au ministre de l’Agriculture Stéphane Travert.




Laisser votre commentaire

Heure de Paris :

EDITO

Le Black Friday ou vendredi Noir en bon Français. C’est marrant chez les Français de vouloir toujours faire comme leur amis Américains. Ne serions pas assez intelligent, futé pour faire quelques chose de bien à nous ? Cela en devient pathétique voir ridicule. Quoi qu’il en soit avec cette « vendredi noir » ne pas s’attendre à des miracles en termes de réduction sachant qu’en France il est interdit de vendre à perte ce qui n’est pas du tout le cas au USa. 23/11/2017

Le glyphosate sans lien avec le cancer ? Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle étude qui relance le débat

22/11/2017 – Celle-ci a été menée auprès de plus de 50 000 agriculteurs américains travaillant en Caroline du Nord et dans l’Iowa.
Continuer la lecture

Agnès Buzyn répond sèchement à la provocation de Valérie Trierweiler

24/11/2017 – La ministre de la Santé n’a pas apprécié la photo ironique postée sur Twitter par l’ex-Première dame.
Continuer la lecture


L’élection d’une députée LREM du Val d’Oise invalidée

16/11/2017 – Le suppléant d’Isabelle Muller-Quoy, élue dans la première circonscription du Val d’Oise, a été jugé inéligible.
Continuer la lecture

Mosquée fermée, prières de rue… Huit mois de conflit à Clichy-la-Garenne

16/11/2014 – Depuis mars, un long bras de fer oppose la mairie LR de Clichy-la-Garenne à l’Union des associations musulmanes de la ville après la fermeture d’une mosquée.
Continuer la lecture