Votre actualité au quotidien



Les handballeuses françaises surprennent leur monde

18/12/2017 – Le deuxième titre mondial des Bleues doit beaucoup au retour d’Olivier Krumbholz à leur tête.
Continuer la lecture

Fekir : «Merci à Antho Lopes»

18/12/2017 – Grâce à un nouveau but de son capitaine Nabil Fekir, bien aidé par Steve Mandanda, l’Olympique Lyonnais a remporté son choc face à Marseille dimanche soir (2-0).
Continuer la lecture

Les propos du président Macron sont «déshonorants pour les dirigeants africains»

Les propos du président Macron sont «déshonorants pour les dirigeants africains»Les propos du président Macron sont «déshonorants pour les dirigeants africains». L’économiste Kako Nubukpo fustige la position du président français sur le CFA, qu’il juge « imprécise et caricaturale ».

Macron, d’exprimer le déni de l’histoire monétaire françafricaine, renvoyant les dirigeants africains à leur servitude monétaire volontaire, les mettant à nu de la pire des façons, à travers des réponses d’une violence symbolique inouïe, dont la plus emblématique fut sans doute : « Le franc CFA est un non-sujet pour la France.

En effet, le franc CFA est le produit de la création de la Banque du Sénégal en 1855, banque créée grâce aux ressources versées par la métropole française aux esclavagistes en guise de réparations après l’abolition de l’esclavage le 27 avril 1848.

Cette banque deviendra, au début du XXe siècle, la Banque de l’Afrique de l’Ouest (BAO), qui aura le privilège d’émission de la monnaie ancêtre du franc CFA qui naîtra officiellement le 26 décembre 1945, dix ans avant la création de l’Institut d’émission de l’Afrique occidentale française (AOF) et du Togo, lequel institut deviendra la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) quelques années plus tard.

Rien que pour cela, pour les souffrances des paysans africains obligés de payer l’impôt en franc CFA, dont la disponibilité exclusive était liée à la rémunération de la production et de la vente des produits de rente (café, cacao, coton) et donc l’abandon des cultures vivrières, M. Macron, vantant la prétendue stabilité qu’offre le franc CFA, a oublié d’insister sur le fait que les arrangements institutionnels organisant le fonctionnement de la zone franc constituaient le véhicule par excellence de l’accumulation de richesses hors du continent africain.

La fixité de la parité entre le franc CFA et l’euro, la totale garantie de convertibilité entre ces deux monnaies, la liberté de circulation des capitaux entre les deux zones (franc et euro), permettent un siphonnage en toute légalité des ressources africaines vers des cieux où le capital serait en meilleure sécurité, obligeant les forces productives de la zone franc à recommencer, chaque année, le processus d’accumulation du capital.

Macron a montré aux dirigeants africains qui auraient des états d’âme sur le franc CFA la porte de sortie, tordant ainsi le cou au prétendu « complot français » derrière lequel les chefs d’Etat africains ont beau jeu de se réfugier de manière rituelle pour justifier leur inertie en matière de gestion monétaire.

Pour avoir sous-estimé cette vérité d’évidence historique, et avoir pensé naïvement pouvoir se départir sans frais de l’exigence de rigueur liée à la gouvernance des peuples, les dirigeants africains de la zone franc ont subi hier de la part de M. Macron un camouflet qui rejaillit sur l’ensemble de la jeunesse africaine

A lire également : Injure présidentielle Macron traite Hollande de zigoto




Laisser votre commentaire

Heure de Paris :

Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

ÉDITO

Le gouvernement prépare son plan de privatisations. Lorsque l’on vend les actifs publics c’est que l’on est un mauvais président de la république et ministre de l’économie. C’est de la facilité de vendre ce qui vous appartient pas. Cela appartient aux Français. Qu’ils fassent un référendum afin de savoir s’ils peuvent les vendre. Il est vrai que de donner 5 milliards aux plus riches fait un trou dans les caisses de l’État. Cela fait mauvais genre. C’est plus simple de piquer 5 euros d’APL aux étudiants ! 18/12/2017

Accident de bus à Millas : ce que l’on sait ce samedi

16/12/2017 – Un autocar scolaire et un train régional sont entrés en collision jeudi 14 décembre au passage à niveau de Millas dans les Pyrénées-Orientales, faisant cinq morts et 18 blessés dont six très grièvement parmi les élèves transportés.
Continuer la lecture

Le SMIC va augmenter de 18 euros par mois au 1er janvier

15/12/2017 – En l’absence de coup de pouce, le salaire minimum brut devrait être relevé de 12 centimes pour atteindre 9,88 euros l’heure et de 18 euros pour approcher 1.500 euros par mois. Soit 1,24%.
Continuer la lecture


Un astéroïde de 5 kilomètres de diamètre « frôlera » la Terre le 16 décembre

15/12/2014 – C’est la première fois que Phaéton s’approche aussi près de la Terre depuis sa découverte en 1983. L’astéroïde mesure cinq kilomètres de diamètre et se rapprochera de la Terre le 16 décembre
Continuer la lecture

Patrimoine des ministres : une douzaine de millionnaires au gouvernement

17/12/2017 – La HATVP a publié le patrimoine des ministres du gouvernement Macron. Muriel Pénicaud est la plus riche, Gérald Darmanin ferme la marche.
Continuer la lecture