Votre actualité au quotidien



Handball – Euro 2018. La France pas encore qualifiée pour les demi-finales

23/01/2018 – Largement victorieuse de la Serbie lundi, l’équipe de France de handball a remporté sa 5e victoire en 5 matches lors de l’Euro 2018. Mais les Bleus ne sont pas encore qualifiés, mathématiquement, pour les demi-finales de la compétition.
Continuer la lecture

Victime d’une commotion cérébrale lors de Lyon-PSG, Mbappé va devoir consulter un neurologue

23/01/2018 – Après son choc très violent avec Anthony Lopes, le gardien lyonnais, à l’occasion du match entre Lyon et le PSG dimanche, Kylian Mbappé a été victime d’une commotion cérébrale
Continuer la lecture

PSA veut supprimer des emplois grâce aux nouvelles ordonnances de la loi Travail

PSA veut supprimer des emplois grâce aux nouvelles ordonnances de la loi TravailPSA veut supprimer des emplois grâce aux nouvelles ordonnances de la loi Travail. Le groupe veut supprimer des postes en utilisant la nouvelle rupture conventionnelle collective mise en place par les ordonnances Macron.

D’après les informations du parisien.fr, quelques jours avant Noël, le 19 décembre, le constructeur automobile français a proposé à ses syndicats un projet de suppressions de postes via la procédure dite de « rupture conventionnelle collective ».

Toute fraîche, cette mesure inscrite dans les fameuses ordonnances réformant le Code du travail a fait l’objet d’un décret d’application paru au « Journal officiel » le 22 décembre.

25 000 suppressions d’emplois depuis 2013 chez PSA.

« Cet agenda social a bel et bien été envoyé à nos partenaires sociaux », confirme Bruno Bertin, le directeur des ressources humaines de PSA, qui refuse de donner de précisions sur les sites et le nombre de salariés que pourrait concerner ce dispositif.

« Ce sujet va être abordé lors du comité central d’entreprise et s’inscrit dans le cadre de notre DAEC 2018 (dispositif d’adéquation des emplois et des compétences) mis en place ces dernières années », précise de son côté un porte-parole de l’entreprise.

La direction de PSA veut aller extrêmement vite », réagit Jean-Pierre Mercier, délégué syndical central CGT du groupe PSA Peugeot-Citroën. « La différence avec le plan social, c’est que l’entreprise n’a pas à démontrer devant l’État sa situation économique difficile, décrypte Me Eric Rocheblave, avocat en droit du travail.

Cela serait-il les premières conséquence des ordonnances Macron ?

A lire également : emplois ; les créations s’accélèrent dans le secteur privé




Laisser votre commentaire

Heure de Paris :

Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

Votre Actualité au Quotidien, site indépendant, vous souhaites une bonne et heureuse nouvelle année 2018. Merci de nous faire confiance.

ÉDITO

Le premier ministre a officialisé l’abandon de la construction de notre Dame des Landes. Ceci est une capitulation en bonne et du forme envers les zadistes. Ce gouvernement bafoue aussi la consultation démocratique pour la construction de NDDL a presque 60% d’opinion favorable. Tous les acteurs locaux étaient pour NDDL. Peut-on parler d’idéologie de ce gouvernement pour cet abandon qu’il n’y aurait qu’un pas. Tout cela afin que Nicolas Hulot ne quitte pas ce gouvernement, ce qui aurait fait tache pour le président de la république.  La démocratie à perdu ainsi que les habitants de Nantes avec l’agrandissement de Nantes Atlantique. Mais cette agrandissement ne ce fera pas avant plusieurs décennies à ne pas en douter. 17/01/2018

Le plan choc de Carrefour

23/01/2018 – Le premier distributeur français va supprimer 2.400 emplois, céder des magasins mais aussi investir lourdement dans l’e-commerce.
Continuer la lecture

Affaire Kerviel: Tout comprendre au redressement fiscal de 2,2 milliards de la Société Générale

17/01/2018 – Pour donner une idée, cela représente plus de cinq fois l’affaire Tapie. Cinquante-cinq fois le salaire annuel de Lionel Messi. Ou encore 122.000 années de Smic.
Continuer la lecture


Compétitivité : la France perd encore des parts de marché

20/01/2018 – Selon le dernier bilan annuel sur la compétitivité française de l’institut COE-Rexecode, la part des exportations françaises dans le commerce mondial a encore diminué en 2017.
Continuer la lecture