Votre actualité au quotidien

Transfert : Balotelli reste à Nice, c’est la fin du feuilleton de l’étéa


21/08/2018 – « Super Mario 3 » : l’attaquant vedette du Gym Mario Balotelli a décidé de rester à Nice pour une troisième saison, a annoncé lundi le club azuréen
Continuer la lecture

Cyclisme : Froome annonce la couleur pour le prochain Tour de France !

21/08/2018 – Dans une interview accordée à la télévision belge, Chris Froome a affiché son souhait de remporter pour la cinquième fois le Tour de France
Continuer la lecture

Les Européens proposent un partenariat d’égal à égal au prochain président des Etats-Unis

Au lieu d’attendre que le futur président américain lui fasse l’honneur de s’intéresser à elle, l’Union européenne a, cette fois, pris les devants.

Réunis à Marseille à la veille de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, les vingt-sept ministres des affaires étrangères, auxquels s’étaient joints le haut-représentant pour la politique étrangère et de sécurité, Javier Solana, et la commissaire chargée des relations extérieures, Benita Ferrero-Waldner, ont préparé un document qui sera envoyé au nouvel élu.

Ce texte, bref, propose un véritable partenariat entre l’Europe et les Etats-Unis.

« Il ne s’agit pas seulement de demander des choses aux Etats-Unis : il s’agit pour l’Europe de prendre toute sa place », a renchéri son collègue britannique, David Miliband.

Le ministre des affaires étrangères français, Bernard Kouchner, et son homologue égyptien, Ahmed Aboul Gheit, lors de la conférence ministérielle de l’UPM à Marseille, mardi 4 novembre.

Dans la crise géorgienne, l’UE — sous présidence française — a montré qu’elle était en mesure d’agir alors que les Etats-Unis étaient paralysés tant par la campagne électorale que par la proximité trop grande entre l’administration Bush et le président Mikheïl Saakachvili.

De même dans la crise financière, l’Europe a ouvert la voie à des solutions avant que les Américains ne les adoptent.

Les 27 ont ainsi pu s’entendre sur quelques grands dossiers internationaux dont ils aimeraient que le nouveau président américain s’empare au plus vite.

Ils souhaitent en tout cas une stratégie plus cohérente, une combinaison plus efficace entre l’intervention militaire et la reconstruction, une politique concertée vis-à-vis du Pakistan.

L’UE est prête à « jouer un rôle utile » dans la préparation et dans la mise en oeuvre d’un accord, ce qui laisse entendre que, au-delà des efforts financiers qu’elle consent depuis longtemps pour la région, elle est disposée à participer, le moment venu, à la garantie d’un accord de sécurité et de paix.

La diplomatie devrait également être au coeur de la politique vis-à-vis de Téhéran.

Les relations avec Moscou apparaîtront aussi très vite sur l’agenda transatlantique. Source

Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

 
EDITO

Consulter les archives édito


Croissance – pourquoi le gouvernement va revoir son objectif pour 2018

30/07/2018 – Le PIB n’a progressé que de 0,2 % au deuxième trimestre, selon l’Insee. La consommation devrait rebondir au deuxième semestre, mais pas assez pour que l’objectif de 2 % de croissance sur l’année soit maintenu.
Continuer la lecture

À partir d’aujourd’hui vous ne travaillez plus pour financer les dépenses publiques

27/07/2018 – Cette année, le jour de « libération fiscale » arrive ce vendredi. C’est deux jours de moins qu’en 2017, mais 45 jours de plus que la moyenne européenne.
Continuer la lecture


Prix du gaz, médicaments, salaire des nounous… Ce qui change (en bien ou en mal) au 1er août

01/08/2018 – Le mois d’août arrive avec son lot de changements qui risquent d’affecter vos finances personnelles. Déremboursement de certains médicaments contre Alzheimer, tarifs réglementés de l’énergie ou encore encadrement des loyers… revue de détails.
Continuer la lecture