Votre actualité au quotidien

PSG – Malaise : Nouvelles précisions de taille sur la sanction de Kylian Mbappé ?


21/09/2018 – La Ligue de football professionnel (LFP) pourrait aggraver la sanction de Kylian Mbappé, mais sans rajouter de matches ferme à l’attaquant du PSG.
Continuer la lecture

Magic Johnson veut aider LeBron James à devenir le plus grand sportif de l’histoire

21/09/2018 – Alors qu’on a souvent comparé la vision du jeu et l’altruisme de LeBron James à ceux de Magic Johnson, les deux hommes se retrouvent aujourd’hui dans la même franchise,…
Continuer la lecture

La priorité aux actionnaires de plus en plus contestée

La priorité aux actionnaires de plus en plus contestéeLa priorité aux actionnaires de plus en plus contestée. On est loin de la « règle des trois tiers » préconisée en 2009 par Nicolas Sarkozy, peu après son élection comme président de la République : « Sur 100 de bénéfices, il devrait y en avoir 33 qui reviennent aux salariés, 33 qui vont directement dans la poche de l’actionnaire et 33 qui servent à être réinvestis dans l’entreprise », avait-il déclaré, sans justification autre que politique. »

Jugeant que ces choix « nourrissent une véritable spirale des inégalités », Oxfam et le Basic formulent des recommandations pour une répartition plus équilibrée. « Les actionnaires s’efforcent de préserver coûte que coûte dividendes et rendement du capital, et demandent aux salariés de porter sur leurs épaules une part croissante des risques économiques », déplore ainsi l’économiste Patrick Artus, membre du comité exécutif de la banque Natixis et du conseil d’administration de Renault, dans son livre Et si les salariés se révoltaient ?

Depuis la crise de 2008, « ceux qui détiennent du capital ont récolté d’énormes bénéfices », tandis que « beaucoup de personnes à travers le monde » voient leurs revenus baisser et leurs systèmes de retraite menacés, soulignait-il en janvier.

Tout se passe comme si les actionnaires avaient pris le pouvoir au détriment des autres acteurs de l’entreprise, en s’appuyant sur des dirigeants chargés de « créer de la valeur » avant tout pour les propriétaires du capital, et payés en conséquence. » Surtout, « la part de leur rémunération directement liée au cours de la Bourse atteint désormais 54,5 %, ce qui les encourage à aligner leurs intérêts sur ceux des actionnaires et à privilégier les choix de court terme visant à maximiser leur rémunération ».

En conclusion, Patrick Artus fait un constat très noir : « Dès lors que ces actionnaires trouvent légitime d’encaisser un rendement de 13 % ou 15 % quand le coût de l’argent est à 2 %, il n’est guère d’autre solution pour un dirigeant que de faire feu de tout bois, de s’endetter sans mesure, d’étrangler les salariés, les fournisseurs, les partenaires de toutes sortes, d’émettre du CO2 sans payer, de brûler les ressources naturelles sans considération pour les dégâts occasionnés, et aussi d’organiser régulièrement de lucratives opérations de rachat d’actions », écrit-il.

A lire également : Santé au travail plus de la moitié des salariés sont stréssés




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

 
EDITO

Consulter les archives édito


Richard Ferrand ne quittera pas le Perchoir s’il est mis en examen

12/09/2018 – C’est toujours une épée de Damoclès au-dessus de lui. L’affaire des Mutuelles de Bretagne a déjà valu à Richard Ferrand d’être exfiltré du gouvernement en juin 2017. Quinze mois plus tard, le futur président de l’Assemblée nationale a connu deux décisions de justice favorables mais tout n’est pas terminé. pour lui
Continuer la lecture

La députée Frédérique Dumas quitte LREM

17/09/2018 – Deuxième défection du groupe LREM, l’élue des Hauts-de-Seine rejoint l’UDI et le club de Xavier Bertrand, La Manufacture.
Continuer la lecture


Non, la justice n’autorise pas les usagers à refuser les compteurs Linky

14/09/2018 – Des centaines de communes ont pris des arrêtés contre la pose du compteur Linky, et le tribunal administratif de Toulouse a partiellement validé celui de la ville de Blagnac autorisant les usagers à « refuser ou accepter l’accès à leur logement ou propriété »
Continuer la lecture