Votre actualité au quotidien

Mondial de handball: Les Bleus ont «pris des tartes» et sont «fiers» d’avoir su répondre aux Allemands

Mondial de handball: Les Bleus ont «pris des tartes» et sont «fiers» d'avoir su répondre aux Allemands
16/01/2019 – HANDBALL La France a arraché un très précieux match nul à la dernière seconde mardi à Berlin…
Continuer la lecture

Open d’Australie – Garcia au 3e tour sans perdre de temps

Open d'Australie - Garcia au 3e tour sans perdre de temps
16/01/2019 – OPEN D’AUSTRALIE – La N.1 française Caroline Garcia a été la première joueuse à rallier le troisième tour de l’Open d’Australie après sa rapide victoire
Continuer la lecture

Les associations d’handicapés dénonce un « recul gigantesque »

Les associations d'handicapés dénonce un « recul gigantesque »Les associations d’handicapés dénonce un « recul gigantesque ». Les députés ont adopté, vendredi 1er juin, l’article 18 de la loi évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN), qui ramène de 100 % à 10 % la part des logements neufs devant être obligatoirement accessibles aux personnes handicapées.

Les associations dénoncent une « grave régression sociale », étendue aux personnes âgées dépendantes, également concernées par l’évolution des logements.

En cas d’adoption en l’état de la loi ELAN, seuls 10 % des nouvelles constructions devront donc être « accessibles », les autres étant « évolutifs » dès la construction : cela signifie, par exemple, que l’entrée dans le logement, le séjour et les « cabinets d’aisance » devra être possible en fauteuil roulant. Pour le reste c’est accessoire !

Une habitation évolutive est « conçue pour être rendue totalement accessible, facilement et à moindre coût », appuie Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.

Si l’environnement du quotidien le contraint, il n’est plus libre », avance toutefois Jean-Louis Garcia président de l’Association pour adultes et jeunes handicapés (Apajh), qui dénonce un « recul gigantesque » dans la prise en compte du handicap. Les associations sont opposées au logement évolutif, « d’un flou absolu » et qui rend les lieux « visitables, mais pas habitables », pour Arnaud de Broca secrétaire général de la Fédération nationale des accidentés du travail et des handicapés (Fnath). »

« Lors du décret d’application, le CNCPH sera de nouveau consulté, comme le prévoit la loi », rappelle Arnaud de Broca, avant d’ironiser : « Comme son nom l’indique, le conseil n’est que consultatif… » « Lorsque, pendant le débat face à Marine Le Pen, Emmanuel Macron a utilisé sa carte blanche pour parler de handicap, j’ai salué une belle prise de position, termine Jean-Louis Garcia.

A lire également : Des députés LREM ont embauchés les enfants de leur collègues




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

EDITO

Pour la France il faut un président de la république qui soit proche des concitoyens, d'un àge mur et si possible ayant fait son service militaire (pour ce dernier cela sera de plus en plus difficile). Donc il faut un présidentiable d'un age minimum de 50 ans et ayant au moins eu un mandat au minimum local.

Consulter les archives édito

Sondage : 75% des Français sont mécontents de l’action du gouvernement, sa cote de popularité en baisse

04/01/2019 – Les trois quarts des Français se disent mécontents du gouvernement, dont la cote de popularité est en baisse selon un sondage Odoxa Dentsu Consulting pour franceinfo et « Le Figaro ».
Continuer la lecture

« Gilets jaunes » : 72% des Français soutiennent le mouvement après le 1er décembre

03/12/2018 – 72% des Français soutiennent encore le mouvement des « gilets jaunes » après le rassemblement du samedi 1er décembre, selon notre sondage Harris interactive pour RTL et M6. Ce chiffre est similaire à celui mesuré juste avant le 17 novembre, première journée de mobilisation.
Continuer la lecture


Paris: Brouilleurs pour portables, téléphone fixe en cellule et gros travaux… La prison de la Santé a rouvert

07/01/2019 – Vieille de 150 ans, la prison de la Santé était devenue au fil des ans le symbole du délabrement des prisons françaises. Celle-ci vient d’être rénovée lors de travaux, effectués dans un partenariat public-privé pour un coût 210 millions d’euros.
Continuer la lecture