Votre actualité au quotidien

Le discours de Kylian Mbappé sur son avenir était préparé : «C’était le moment de le dire»

20/05/2019 – Kylian Mbappé maîtrise suffisamment sa communication et l’univers médiatique était méticuleusement préparé.
Continuer la lecture

WTA – Rome : Le titre et la deuxième place mondiale pour Karolina Pliskova

20/05/2019 – Victorieuse de Johanna Konta en finale du tournoi WTA de Rome, Karolina Pliskova profite de l’occasion pour remonter à la deuxième place mondiale.
Continuer la lecture

Les accusations contre Alexis Kohler pourraient avoir un impact plus grave

Les accusations contre Alexis Kohler pourraient avoir un impact plus graveL’association Anticor a déposé mercredi 8 août une plainte pour « prise illégale d’intérêt » contre le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, dont Mediapart a révélé deux jours auparavant qu’il avait approuvé, comme haut-fonctionnaire, des contrats concernant l’armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère.

Mais selon plusieurs spécialistes, si de nouvelles révélations concernant le secrétaire général de l’Elysée continuent de sortir dans la presse, l’affaire Alexis Kohler pourrait avoir un impact plus grave que celle qui porte le nom de l’ancien collaborateur et garde du corps d’Emmanuel Macron.

« A mon sens, si les faits sont avérés pour Alexis Kohler, je pense que sur le plan politique, l’affaire est plus grave que celle d’Alexandre Benalla », estime l’historien Jean Garrigues auprès de Franceinfo.

Anticor et ces responsables politiques reprochent à Alexis Kohler d’avoir approuvé en 2010 et 2011 des contrats entre l’armateur MSC, fondé et dirigé par des cousins de sa mère, et le port du Havre, dont il était alors membre du conseil de surveillance, selon des documents révélés par Médiapart.

Le site d’informations avait déjà accusé le numéro 2 de l’Elysée de conflit d’intérêts au motif qu’il avait siégé à partir de 2010 au conseil d’administration de STX France -les chantiers navals de Saint-Nazaire-, dont MSC était le principal client, et qu’il avait rejoint l’armateur quelques années après.

Marianne croit d’ailleurs savoir que pour cette deuxième demande, fructueuse cette fois-ci (sachant que sa première lui étant refusé), Alexis Kohler a pu bénéficier du soutien d’Emmanuel Macron alors ministre de l’Economie, qui se serait alors « porté garant de l’intégrité de l’énarque. »

Lors de deux réunions, en septembre 2010 et 2011, il a pris la parole et voté en faveur de contrats à venir entre le port du Havre et Terminal Normandie MSC, filiale française de l’armateur et acteur majeur de l’extension du port alors en cours.

Membre actif de la campagne présidentielle pour le candidat Macron, Alexis Kohler avait rejoint l’Elysée en mai 2017 après moins de neuf mois passés chez MSC.

A lire également : Conflit d’intérêts : Alexis Kohler visé par de nouvelles accusations




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


13/05/2019 : Le train des primeurs Perpignan-Rungis bientot remplace par plus de 20 000 camions par an ?

Si notre gouvernement qui se dit vert l'etait vraiment il ferait tout le necessaire pour que tous les camions de France soit pose sur des trains meme si cela doit engendrer des pertes car si ont attends que cela devienne rentables pour la sante des francais c'est impossible a trouver une solution. Mais bon il y a beaucoup de blabla mais tres peu de resultat de ce gouvernement.

Consulter les archives édito



Fichage de personnalités par Monsanto : d’autres pays que la France sont « probablement » concernés, estime le groupe Bayer

15/05/2019 – Le groupe allemand, qui a racheté Monsanto en 2018, explique que le contrat avec l’agence de communication Fleishman-Hillard, qui a établi les fichiers controversés, « s’étendait à toute l’Europe ».
Continuer la lecture

Une centaine de médecins dénoncent le «fichage» de gilets jaunes dans les hôpitaux

09/05/2019 – Malgré les justifications de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui reconnaît des «erreurs» mais dément tout partage de ces informations aux autorités, les signataires d’une tribune publiée sur le site de L’Express dénoncent un «fichage de patients à des fins possibles d’exploitations politiques ou judiciaires».
Continuer la lecture


Alexandre Benalla et trois proches d’Emmanuel Macron entendus par la police sur des soupçons de faux témoignages

13/05/2019 -Alexis Kohler, Patrick Strzoda, Lionel Lavergne et l’ancien chargé de mission de l’Elysée ont dû répondre aux questions des policiers en avril, a appris franceinfo de source judiciaire.
Continuer la lecture