Votre actualité au quotidien

Tournoi de Dubaï : Belinda Bencic fait chuter Simona Halep et file en demi-finales

22/02/2019 – Après un nouveau gros combat, Belinda Bencic a dominé (4-6, 6-4, 6-2) Simona Halep, épuisée. En demi-finales, la Suissesse affrontera Elina Svitolina ou Carla Suarez Navarro.
Continuer la lecture

Roland-Garros 2019: les travaux sur le court central devraient être terminés à temps

22/02/2019 – La rénovation du court Philippe-Chatrier devrait être terminée pour la prochaine édition du tournoi de Roland-Garros du 26 mai au 9 juin prochain.
Continuer la lecture

Les praticiens hospitaliers s’alarment du plan Santé

Les praticiens hospitaliers s'alarment du plan SantéLes praticiens hospitaliers s’alarment du plan Santé . Le plan Santé, dévoilé mi-septembre par Emmanuel Macron dont l’un des objectifs était de redonner un peu d’espoir au monde hospitalier laisse manifestement sur le secteur sur sa faim.

Cela adresse un triste message, alors même que la France n’est pas, contrairement à ce qu’a dit le président de la République, à la 3e place des pays de l’OCDE en dépenses de santé mais à la 14e place (avec 4600 dollars par habitant et par an), après le Canada, la Belgique, l’Autriche, les Pays-Bas, le Danemark… après l’Allemagne et la Suède (5500 dollars), la Suisse (8000) et les USA (10 000)…

La rigueur cumulée année après année se termine en austérité et en dégradation du service rendu aux malades. Aucune augmentation du salaire des infirmières et des aides-soignantes n’est à ce jour programmée, alors même que leur niveau de rémunération (rapporté au salaire moyen du pays) se situe au 26e rang des 29 pays de l’OCDE.

La tarification à l’activité (T2A) dont la remise en cause était annoncée, reste le mode de financement largement dominant, son remplacement par un paiement au forfait pour le diabète et l’insuffisance rénale chronique demandant à être précisé dans l’espoir que la course au forfait ne remplace pas la course au tarif.

Dans ces conditions, le financement de l’hôpital public, représentant non pas 50% mais 35% des dépenses, risque fort de continuer à être la variable d’ajustement des dépenses du système de santé (l’augmentation du budget hospitalier prévue pour 2019 ne devrait d’ailleurs être que de 2.35% et non de 2.5% !)

Finalement le plan ne précise pas les indicateurs sur lequel il devra être jugé : nombre de passage annuel aux urgences, délai pour trouver un lit disponible dans un service correspondant aux besoins des patients admis à l’hôpital en urgence, diminution.

Ou encore des actes et des prescriptions injustifiés, taux d’absence du personnel soignant et taux de non-remplacement des personnels, amélioration de la qualité de vie au travail des soignants et satisfaction des patients.»

A lire également : Deux ours femmelles vont-être réintroduites dans les Pyrénées Atlantiques




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

EDITO


Consulter les archives édito

74% des entreprises vont verser une « prime Macron » à leurs salariés

18/02/2019 – Parmi les entreprises qui répondent à la demande du président de la République de verser une prime à leur salariés, les plus généreuses sont généralement les PME, selon une enquête de l’Association des directeurs des ressources humaines dévoilée lundi par « les Echos ».
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Formule 1. Alain Prost : « Chez Renault, on n’aura pas de pilotes n° 1 et n° 2 »

15/02/2019 – À l’aube de la saison 2019, Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, l’un des responsables de l’écurie Renault, revient sur les ambitions du losange.
Continuer la lecture