Votre actualité au quotidien

Mondial de handball: Les Bleus ont «pris des tartes» et sont «fiers» d’avoir su répondre aux Allemands

Mondial de handball: Les Bleus ont «pris des tartes» et sont «fiers» d'avoir su répondre aux Allemands
16/01/2019 – HANDBALL La France a arraché un très précieux match nul à la dernière seconde mardi à Berlin…
Continuer la lecture

Open d’Australie – Garcia au 3e tour sans perdre de temps

Open d'Australie - Garcia au 3e tour sans perdre de temps
16/01/2019 – OPEN D’AUSTRALIE – La N.1 française Caroline Garcia a été la première joueuse à rallier le troisième tour de l’Open d’Australie après sa rapide victoire
Continuer la lecture

La double peine pour le renard roux

La double peine pour le renard rouxLa double peine pour le renard roux. Chassable pratiquement toute l’année, le petit canidé est également piégé car présent sur la liste d’espèces «susceptibles d’occasionner des dégâts» dans 90 départements métropolitains.

La double peine du renard roux. Le renard roux est-il indésirable dans nos campagnes ? «Le renard fait l’objet de destructions massives toute l’année, soulève par exemple le juriste Patrick Janin, administrateur de l’Association ornithologique et mammalogique de Saône-et-Loire (AOMSL).

Mais il n’y a aucun risque de diminution des populations, c’est une espèce qui, à ce jour, réagit aux atteintes que ce soit la chasse ou l’altération des milieux naturels.» Ce qu’observe aussi l’ONCFS estimant par ailleurs la densité des populations à un renard par km2 en zone rurale.

De plus, il faut intervenir sur le renard toute l’année car il commet des nuisances toute l’année et pas seulement en période où la chasse est autorisée, et pour cela le piégeage est nécessaire.»

Néanmoins, ces arguments sont contestés par des naturalistes qui y voient des préjugés tenaces envers l’animal. Et puis, il existe des solutions techniques pour éviter la prédation, qui a un coût limité par rapport aux risques sanitaires dans les élevages.»

Autre grief : les maladies que le renard transmettrait à l’homme. Il ne va pas empêcher les rongeurs de « pulluler » mais il va aider à faire diminuer les phases de pullulation des campagnols fouisseurs par exemple, à tel point que dans l’Est les agriculteurs commencent à se demander s’il ne faut pas compter avec les renards.»

«Certains chasseurs ont compris l’intérêt de préserver le renard sur leur territoire», complète Franck Vigna, porte-parole du Collectif renard Grand-Est. Ses vœux : l’arrêt des tirs de nuit et le retrait du renard roux de la liste des espèces «susceptibles d’occasionner des dégâts» voire la mise en place de quotas de chasse.

A lire également : Les policiers furieux d’être mobilisés sur les chasses à courre




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

EDITO

Pour la France il faut un président de la république qui soit proche des concitoyens, d'un àge mur et si possible ayant fait son service militaire (pour ce dernier cela sera de plus en plus difficile). Donc il faut un présidentiable d'un age minimum de 50 ans et ayant au moins eu un mandat au minimum local.

Consulter les archives édito

Sondage : 75% des Français sont mécontents de l’action du gouvernement, sa cote de popularité en baisse

04/01/2019 – Les trois quarts des Français se disent mécontents du gouvernement, dont la cote de popularité est en baisse selon un sondage Odoxa Dentsu Consulting pour franceinfo et « Le Figaro ».
Continuer la lecture

« Gilets jaunes » : 72% des Français soutiennent le mouvement après le 1er décembre

03/12/2018 – 72% des Français soutiennent encore le mouvement des « gilets jaunes » après le rassemblement du samedi 1er décembre, selon notre sondage Harris interactive pour RTL et M6. Ce chiffre est similaire à celui mesuré juste avant le 17 novembre, première journée de mobilisation.
Continuer la lecture


Paris: Brouilleurs pour portables, téléphone fixe en cellule et gros travaux… La prison de la Santé a rouvert

07/01/2019 – Vieille de 150 ans, la prison de la Santé était devenue au fil des ans le symbole du délabrement des prisons françaises. Celle-ci vient d’être rénovée lors de travaux, effectués dans un partenariat public-privé pour un coût 210 millions d’euros.
Continuer la lecture