Votre actualité au quotidien

F1- Les dix monoplaces de la saison 2019

21/02/2019 – Les dix monoplaces de cette année sont en piste depuis le début de la semaine à Barcelone, pour les premiers essais de pré-saison.
Continuer la lecture

Test de Jerez – Jour 1 : Marini affole d’entrée les chronos

21/02/2019 – Luca Marini signait un nouveau record du circuit en cette première journée de Test Moto2™ à Jerez.
Continuer la lecture

Macron : Les étonnants donateurs de sa campagne présidentielle

Macron : Les étonnants donateurs de sa campagne présidentielleMacron : Les étonnants donateurs de sa campagne présidentielle. Un an et demi plus tard, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a achevé l’examen des 74.702 dons récoltés dans ce cadre entre mars 2016 (date de la création officielle d’En marche) et l’élection du 7 mai 2017. Les dons total s’eleve a 13.000.000 millions d’euros environ.

En effet, si des milliers de dons modiques (moins de 50 euros) ont été récoltés, notamment via des paiements en ligne, le montant total qu’ils ont constitué (1,7 million) apparaît marginal au regard des sommes versées par quelques centaines de mécènes fortunés.

La masse des soutiens financiers au mouvement se concentre sur Paris et sa proche banlieue (56 % des dons) et quelques capitales étrangères (14 % États-Unis 115 000€, Angleterre 800 000€, Suisse 95 000€ et Liban 105 000€).

Quant aux dons effectués au profit de la campagne du candidat, plafonnés eux à 4.600 euros par personne, Emmanuel Macron en a enregistré 235, et tous atteignaient le plafond.

« Cela illustre les défis auxquels est confronté le parti aujourd’hui », remarque le politologue Bruno Cautrès, chercheur au Cevipof et coauteur d’une enquête de grande ampleur sur les adhérents de La République en marche publiée en octobre par la fondation Terra Nova.

Les soutiens populaires, et venus de l’ensemble du territoire, que le mouvement s’était promis de recueillir ne se sont jamais concrétisés, au moins en termes financiers sinon en termes politiques. Aujourd’hui, à peine un quart des 400.000 adhérents revendiqués par le parti du chef de l’Etat sont considérés comme réellement actifs, et les rangs de LREM sont constitués à 80% de diplômés, à 60% de cadres et seulement à 8% d’ouvriers et d’employés, pourtant bien plus nombreux dans la population.

A lire également : Les associations caritatives subissent une inquiétante baisse des dons




Heure à Paris :


Hallucinant – Consultez le compteur de la surpopulation mondial ICI

EDITO


Consulter les archives édito

74% des entreprises vont verser une « prime Macron » à leurs salariés

18/02/2019 – Parmi les entreprises qui répondent à la demande du président de la République de verser une prime à leur salariés, les plus généreuses sont généralement les PME, selon une enquête de l’Association des directeurs des ressources humaines dévoilée lundi par « les Echos ».
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Formule 1. Alain Prost : « Chez Renault, on n’aura pas de pilotes n° 1 et n° 2 »

15/02/2019 – À l’aube de la saison 2019, Alain Prost, quadruple champion du monde de Formule 1, l’un des responsables de l’écurie Renault, revient sur les ambitions du losange.
Continuer la lecture