Votre actualité au quotidien

Garcia avec Osaka et Halep, Mladenovic-Ferro au 1er tour

Roland Garros
24/05/2019 – ROLAND-GARROS – Caroline Garcia a hérité de la partie de tableau de Naomi Osaka (N.1), Simona Halep (N.3) et Serena Williams
Continuer la lecture

GP de Monaco : Gasly en confiance après les essais libres

Grand prix de Monaco
24/05/2019 – En progrès tout au long de la journée, le pilote français (Red Bull) a terminé quatrième de la deuxième séance d’essais libres
Continuer la lecture

Une enquête révèle l’ampleur du sexisme et des violences sexuelles dans le milieu du journalisme

Une enquête révèle l’ampleur du sexisme et des violences sexuelles dans le milieu du journalismeUne enquête révèle l’ampleur du sexisme et des violences sexuelles dans le milieu du journalisme. Dans le détail, 67% des femmes qui ont participé à l’enquête déclarent avoir été victimes de propos sexistes*, 49% de propos à connotation sexuelle – tel que « ta jupe te fait un beau cul » – et 13% d’agressions sexuelles.

Marilyn Baldeck, présidente de l’association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) affirme qu’elle collecte régulièrement des témoignages similaires : « Je ne compte plus les fois où, à l’issue d’interviews, les journalistes femmes me racontent ce dont elles ont été victimes dans leur propre rédaction.

L’étude relève également que les femmes racisées – terme issu de la sociologie, utilisé pour caractériser les personnes identifiées comme appartenant à une « race » à cause de la couleur de leur peau – sont davantage exposées aux propos sexistes que leurs comparses : elles sont 64% à déclarer avoir subi des propos à connotations sexuelles (contre 49% des femmes ayant répondu).

Dans l’enquête, les discriminations sont plus fortes contre les femmes racisées mais aussi contre les journalistes au statut plus fragile, à savoir les pigistes qui ne sont pas liés à leur rédaction par un contrat de travail.

Autre enseignement de cette enquête : les écoles de journalisme ne sont pas non plus épargnées par les violences sexuelles ou sexistes. « Les rédactions citées dans l’enquête ne disposent d’aucun système efficace de remontée d’information en cas de violences », lit-on dans les conclusions de l’enquête. De plus, l’enquête note que les directions auraient réagi dans 57% des cas impliquant des hommes contre seulement 24% des cas concernant des femmes.

Pour Aude Lorriaux,journaliste et porte-parole de Prenons la une. « les rédactions doivent se remettre en cause et se demander pourquoi il y a autant de femmes victimes de sexisme ou de harcèlement sexuel qui ne vont pas voir leur direction ».

« Ce qui est encore pire et beaucoup plus condamnable, c’est le nombre incroyable de personnes qui signalent ce qu’ils ont subi et rien n’est fait », ajoute la journaliste qui attribue ce constat à plusieurs facteurs comme « le sexisme de certains dirigeants » ou « l’immobilisme » au sein des rédactions.

Attention, ces chiffres ne sont pas représentatifs de l’ensemble des rédactions car issus d’un appel à témoignages lancé sur les réseaux sociaux.

A lire également : Macron un chef de l’Etat ne devrait pas faire ça




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


22/05/2019 : Le travail au volontariat devient du travail obligatoire

Ces deux salariés de Cora en Bretagne semble être dans leur bon droit. Ce n'est pas parce-que 80% de personne dise une chose que c'est forcement vrai. La majorité n'a pas forcement raison. Du travail le dimanche au volontariat voila ce qui arrive lorsque les salariés se laissent berner. Celui-ci devient quasi obligatoire. Pour certains employeurs ont leur donnent la main ils vous prennent le bras car ce sont bien eux qui ont le pouvoir de décision.

Consulter les archives édito



Fichage de personnalités par Monsanto : d’autres pays que la France sont « probablement » concernés, estime le groupe Bayer

15/05/2019 – Le groupe allemand, qui a racheté Monsanto en 2018, explique que le contrat avec l’agence de communication Fleishman-Hillard, qui a établi les fichiers controversés, « s’étendait à toute l’Europe ».
Continuer la lecture

Une centaine de médecins dénoncent le «fichage» de gilets jaunes dans les hôpitaux

09/05/2019 – Malgré les justifications de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui reconnaît des «erreurs» mais dément tout partage de ces informations aux autorités, les signataires d’une tribune publiée sur le site de L’Express dénoncent un «fichage de patients à des fins possibles d’exploitations politiques ou judiciaires».
Continuer la lecture


Au large de la Corse, des déchets plastiques ont formé une île de plusieurs dizaines de kilomètres

Pollution

24/05/2019 -Des milliers de tonnes de plastiques ont été repérés mardi en pleine mer Méditerranée, entre la Corse et l’île d’Elbe. Portés par les courants, les déchets ont formé une île de plastique longue de plusieurs dizaines de kilomètres.
Continuer la lecture