Votre actualité au quotidien

NEYMAR OU MBAPPÉ ? LES SOCIOS DU REAL ONT FAIT LEUR CHOIX

Depuis le retour de Zinedine Zidane au club du Real Madrid, l’espoir semble renaître.
Continuer la lecture

Qualifications Euro 2020 : cinq choses à savoir sur la Moldavie avant le match contre la France

L’équipe de France affronte pour la première fois de son histoire la Moldavie, ce vendredi (20h45), dans le cadre des qualifications pour l’Euro 2020.
Continuer la lecture

Jugements prud’homaux : l’État anticipe les futurs contentieux

Jugements prud'homaux : l'État anticipe les futurs contentieuxJugements prud’homaux : l’État anticipe les futurs contentieux. Le ministère de la Justice a adressé il y a quelques jours une circulaire à l’ensemble des procureurs généraux auprès des cours d’appel afin de répondre à la multiplication des jugements prud’homaux qui refusent d’appliquer le barème fixé par les ordonnances Macron en cas de licenciement abusif.

Dans la circulaire de deux pages, datée du 26 février, et révélée par actuel-rh, la ministre de la Justice, Nicole Belloubet, demande aux présidents de cours d’appel et de tribunaux de grande instance d’informer la direction des affaires civiles du sceau des nouvelles décisions qui écartent le barème d’indemnités prévu par les ordonnances.

Entrées en vigueur en début de quinquennat, les ordonnances Macron réformant le Code du travail, encadrent le montant des dommages et intérêts d’un salarié en cas de licenciement abusif et prévoient leur plafonnement à vingt mois de salaire brut sauf en cas de discrimination, harcèlement ou atteinte aux libertés fondamentales.

Or ces derniers mois, une quinzaine de conseils de prud’hommes (Troyes, Amiens ou encore Lyon), sont passés outre ce barème, l’estimant contraire au droit international et notamment à la convention 158 de l’Organisation internationale du travail (OIT) .

En 2008, le ministère de la Justice avait rédigé un document semblable, alors que plusieurs décisions de justice avaient contesté la validité du contrat nouvelle embauche (CNE). Au final, la Cour de cassation avait finalement donné raison aux juges qui estimaient le contrat contraire aux dispositions de la même Convention 158 de l’OIT .

A lire également : Pénicaud valide en force le licenciement d’un syndicaliste




Heure à Paris :


Hallucinant – Voici le compteur de la surpopulation mondial :

EDITO


Consulter les archives édito

Tabac, permis, salaires… Tout ce qui change ce 1er mars

01/03/2019 – C’est devenu un rituel, le prix du tabac augmente encore ce vendredi 1er mars. Objectif affiché par le gouvernement, empêcher les jeunes de commencer à fumer et inciter les fumeurs à arrêter.
Continuer la lecture

52% des Français estiment que les « gilets jaunes » doivent cesser leur mouvement

18/02/2019 – Une majorité de Français (52%, +15) estime que les « gilets jaunes » « doivent maintenant cesser leur mouvement et leurs actions (manifestations, blocages etc.) », selon un sondage Ifop pour le JDD publié dimanche.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture