Votre actualité au quotidien

Garcia avec Osaka et Halep, Mladenovic-Ferro au 1er tour

Roland Garros
24/05/2019 – ROLAND-GARROS – Caroline Garcia a hérité de la partie de tableau de Naomi Osaka (N.1), Simona Halep (N.3) et Serena Williams
Continuer la lecture

GP de Monaco : Gasly en confiance après les essais libres

Grand prix de Monaco
24/05/2019 – En progrès tout au long de la journée, le pilote français (Red Bull) a terminé quatrième de la deuxième séance d’essais libres
Continuer la lecture

Certains politiques redoutent la privatisation d’Aéroports de Paris

Certains politiques redoutent la privatisation d'Aéroports de ParisCertains politiques redoutent la privatisation d’Aéroports de Paris. L’Etat peut-il vendre ses « bijoux de famille » ? Pourquoi le gouvernement souhaite-t-il privatiser ADP et pourquoi cela suscite de nombreuses inquiétudes ?

Le projet de loi Pacte prévoit la suppression de l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP (il détient actuellement 50,6% du capital), ouvrant ainsi la voie à sa privatisation.

Le Figaro (article payant) évoque trois scénarios : « Une vente à un seul acteur, une vente à des acteurs diversifiés ou une vente d’une partie seulement des actions de l’Etat. »

Le produit des cessions d’actifs d’ADP doit notamment servir à financer des projets innovants dans les nouvelles technologies : « Ce qui est stratégique pour nous, c’est de financer les entreprises du XXIe siècle, l’intelligence artificielle, le stockage des données…

Pourtant le marché aérien est porteur : selon l’Association internationale du transport aérien, le nombre de passagers dans le monde devrait doubler d’ici 2037.

La cause de cette possible privatisation : les besoins de liquidités et d’investissements faramineux pour développer ou rénover ces plateformes.

Le premier argument opposé à la privatisation d’ADP est d’ordre financier : « Pourquoi tuer la poule aux œufs d’or ? » Est-ce que vous pouvez nous rappeler ce que rapporte, chaque année, ADP à l’Etat ? – 170 millions d’euros en dividendes et 260 millions d’euros d’impôts sur les sociétés. – Des résultats qui sont énormes. On va donc privatiser une machine qui remonte du cash à l’Etat… »

Lors de l’examen du texte devant la commission spéciale de l’Assemblée nationale sur la loi Pacte, les opposants de droite et de gauche ont dénoncé « un mauvais projet », « une faute stratégique », « une aberration économique », voire « un abandon de souveraineté nationale », les aéroports représentant des frontières du pays.

L’entreprise Vinci « a fait partie des groupes ayant acquis l’exploitation d’autoroutes lors de la privatisation des années 2000 » et « ne cache pas son intérêt pour ADP », souligne Le Figaro (article payant).

« Combien de fois Vinci a rendu visite au président Macron ? Combien de fois pour qu’on en soit aujourd’hui à décider la privatisation d’Aéroports de Paris ? », a interrogé le député de La France insoumise François Ruffin.

Autre argument avancé en défaveur de la privatisation d’ADP, la perte de souveraineté pour gérer les enjeux liés à un aéroport international et au contrôle des frontières.

Une fois tous les « bijoux de familles » vendu que restera t-il a la France et aux Français par la suite ?

A lire également : Aéroport de Nantes Atlantique avec Vinci cassé




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


22/05/2019 : Le travail au volontariat devient du travail obligatoire

Ces deux salariés de Cora en Bretagne semble être dans leur bon droit. Ce n'est pas parce-que 80% de personne dise une chose que c'est forcement vrai. La majorité n'a pas forcement raison. Du travail le dimanche au volontariat voila ce qui arrive lorsque les salariés se laissent berner. Celui-ci devient quasi obligatoire. Pour certains employeurs ont leur donnent la main ils vous prennent le bras car ce sont bien eux qui ont le pouvoir de décision.

Consulter les archives édito



Fichage de personnalités par Monsanto : d’autres pays que la France sont « probablement » concernés, estime le groupe Bayer

15/05/2019 – Le groupe allemand, qui a racheté Monsanto en 2018, explique que le contrat avec l’agence de communication Fleishman-Hillard, qui a établi les fichiers controversés, « s’étendait à toute l’Europe ».
Continuer la lecture

Une centaine de médecins dénoncent le «fichage» de gilets jaunes dans les hôpitaux

09/05/2019 – Malgré les justifications de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui reconnaît des «erreurs» mais dément tout partage de ces informations aux autorités, les signataires d’une tribune publiée sur le site de L’Express dénoncent un «fichage de patients à des fins possibles d’exploitations politiques ou judiciaires».
Continuer la lecture


Au large de la Corse, des déchets plastiques ont formé une île de plusieurs dizaines de kilomètres

Pollution

24/05/2019 -Des milliers de tonnes de plastiques ont été repérés mardi en pleine mer Méditerranée, entre la Corse et l’île d’Elbe. Portés par les courants, les déchets ont formé une île de plastique longue de plusieurs dizaines de kilomètres.
Continuer la lecture