Votre actualité au quotidien

Tour d’Italie 2019 : Les compositions des équipes

20/04/2019 – Retrouvez, au fil des annonces, les compositions des 22 équipes de huit coureurs qui prendront le départ de la 102eme édition du Giro, qui s’élancera de Bologne le samedi 11 mai 2019.
Continuer la lecture

Ferrari « s’est trompé » en favorisant Vettel, selon Berger

20/04/2019 – L’ancien pilote Ferrari en Formule 1 Gerhard Berger pense que l’écurie de Maranello « s’est trompée » en décidant de favoriser Sebastian Vettel par rapport à Charles Leclerc lors des premiers GP de 2019.
Continuer la lecture

La grande distribution continue de faire la loi

La grande distribution continue de faire la loi La grande distribution continue de faire la loi . Malgré la loi Egalim, 77% des entreprises se sont vues demander des baisses de tarifs lors des dernières négociations commerciales, achevées le 1er mars selon l’Association nationale de l’industrie alimentaire.

Au lendemain des premières négociations commerciales menées après l’adoption de loi issue des États généraux de l’alimentation (Egalim), l’heure est au premier bilan. Cette loi, qui consiste à relever de 10% le seuil de revente à perte (obligation de vendre certains produits 10% plus cher que leur prix d’achat) et à davantage encadrer les opérations de promotion en rayon, est censée progressivement mettre un terme à la guerre des prix dans la grande distribution.

Les négociations commerciales, qui voient se positionner d’un côté les 17.600 entreprises du secteur et de l’autre les mastodontes de la grande distribution à travers quatre imposantes centrales d’achats, se sont achevées le 1er mars et laissent en effet un bilan mitigé.

Richard Girardot, président de l’Ania, ajoute que pourtant, «la hausse de 10% du seuil de revente à perte sur certains produits – qui se traduit par une hausse des prix – a rapporté 500 millions d’euros à la grande distribution».

La grande distribution maintient toujours autant de pression durant les négociations malgré la loi Egalim qui devait entraîner une hausse de tarifs sur 4% des produits de grande consommation et des produits «d’appel».

«À force de tirer les prix vers le bas, la grande distribution tue tout le monde, y compris elle-même alors il faut la réguler», explique au Figaro le député rapporteur de cette commission, Grégory Besson-Moreau.

A lire également : Le nom Laguile la ville récupère l’usage de sa marque




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


19/04/2019 : Reconstruire a l'identique

Certains au gouvernement et principalement le président Macron se pose la question de savoir s'il faut reconstruire NDDP à l'identique ou bien lui apporter des modifications modernes ! Il semble que Macron confonde Notre Dame de Paris avec le musée du Louvre. IL n'est pas possible de modifier NDDP comme cela a été réalisé avec le musée du Louvre et sa pyramide car il y a 600 ans de différence a l'avantage de NNDP. Macron voudrait-il rivaliser avec F. Mitterand ? pourtant le premier n'a pas la culture du second. Alors oui il faut rebatir la cathedrale a l'identique uniquemenht.



Consulter les archives édito

Incendie de Notre-Dame de Paris : combien de temps pourraient durer les travaux de reconstruction ?

16/04/2019 – RECONSTRUCTION – Lundi soir, un important incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, réduisant en cendres la toiture de l’édifice, l’ensemble de la charpente, une partie de la voûte et la Flèche.
Continuer la lecture

Tauromachie: La SPA demande l’abolition de la corrida et en appelle au «courage» des députés et sénateurs

08/04/2019 – ANIMAUX « Aurez-vous le courage de proposer une réécriture indispensable de la loi afin d’abolir la corrida en France ou refuserez-vous de faire face à cette violence gratuite ? », demande le président de la SPA dans un courrier.
Continuer la lecture


Privatisation d’Aéroports de Paris : le gouvernement obtient l’accord des députés

15/03/2019 -Quarante-deux voix pour, 17 contre. Après environ neuf heures de débats, les députés ont adopté, jeudi 13 mars dans la soirée, l’article 49 du projet de loi Pacte qui prévoit de supprimer l’obligation pour l’Etat de détenir la majorité du capital d’ADP.
Continuer la lecture