Votre actualité au quotidien

Le discours de Kylian Mbappé sur son avenir était préparé : «C’était le moment de le dire»

20/05/2019 – Kylian Mbappé maîtrise suffisamment sa communication et l’univers médiatique était méticuleusement préparé.
Continuer la lecture

WTA – Rome : Le titre et la deuxième place mondiale pour Karolina Pliskova

20/05/2019 – Victorieuse de Johanna Konta en finale du tournoi WTA de Rome, Karolina Pliskova profite de l’occasion pour remonter à la deuxième place mondiale.
Continuer la lecture

Robotisation: 16% des emplois actuels pourraient disparaître d’ici 20 ans, alerte l’OCDE

Robotisation: 14% des emplois actuels pourraient disparaître d'ici 20 ans, alerte l’OCDEL’OCDE affirme que la robotisation provoquera la disparition de 16% des emplois existants aujourd’hui en France. L’étude, intitulée L’Avenir du travail, souligne que ces destructions devraient être compensées par la création de nouveaux emplois mais qu’il est donc urgent de former la population pour qu’elle s’adapte, et notamment les travailleurs les moins qualifiés, plus exposés aux risques de cette mutation.

Selon l’OCDE, les améliorations techniques ne sont pas les fossoyeurs du travail : « Quatre emplois sur dix créés cette dernière décennie l’ont été dans des industries où l’usage du numérique est élevé », constate l’étude.

« Le taux de formation en cours de carrière des employés peu ou pas qualifiés – ceux qui ont le plus de chances d’être affectés par les changements à venir – est en moyenne 40% plus bas que celui des travailleurs très qualifiés au sein de l’OCDE », déplore l’étude.

En France, l’inégalité d’accès à la formation professionnelle est patente : les plus qualifiés, qui sont 10% de plus à manifester leur volonté d’enrichir leurs compétences en cours de carrière que les moins qualifiés, sont 40% de plus que ces derniers à effectivement accéder à une telle formation, pile dans la moyenne de l’OCDE.

La partie est loin d’être gagnée : selon une autre enquête de l’OCDE consacrée à la qualification des adultes, plus de 50% d’entre eux au sein des 28 pays membres de l’organisation ne savent utiliser un ordinateur que de manière rudimentaire, se bornant à envoyer des mails ou à naviguer sur Internet.

La marche des robots semble impossible à arrêter : d’un peu plus de 200.000 dans le monde en 2014, le nombre annuel de nouveaux robots industriels aurait franchi la barre des 400.000 unités en 2018, et devrait dépasser les 600.000 en 2021.

A lire également : Le président qui n’aimait pas les journalistes




Heure à Paris :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


13/05/2019 : Le train des primeurs Perpignan-Rungis bientot remplace par plus de 20 000 camions par an ?

Si notre gouvernement qui se dit vert l'etait vraiment il ferait tout le necessaire pour que tous les camions de France soit pose sur des trains meme si cela doit engendrer des pertes car si ont attends que cela devienne rentables pour la sante des francais c'est impossible a trouver une solution. Mais bon il y a beaucoup de blabla mais tres peu de resultat de ce gouvernement.

Consulter les archives édito



Fichage de personnalités par Monsanto : d’autres pays que la France sont « probablement » concernés, estime le groupe Bayer

15/05/2019 – Le groupe allemand, qui a racheté Monsanto en 2018, explique que le contrat avec l’agence de communication Fleishman-Hillard, qui a établi les fichiers controversés, « s’étendait à toute l’Europe ».
Continuer la lecture

Une centaine de médecins dénoncent le «fichage» de gilets jaunes dans les hôpitaux

09/05/2019 – Malgré les justifications de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) qui reconnaît des «erreurs» mais dément tout partage de ces informations aux autorités, les signataires d’une tribune publiée sur le site de L’Express dénoncent un «fichage de patients à des fins possibles d’exploitations politiques ou judiciaires».
Continuer la lecture


Alexandre Benalla et trois proches d’Emmanuel Macron entendus par la police sur des soupçons de faux témoignages

13/05/2019 -Alexis Kohler, Patrick Strzoda, Lionel Lavergne et l’ancien chargé de mission de l’Elysée ont dû répondre aux questions des policiers en avril, a appris franceinfo de source judiciaire.
Continuer la lecture