Votre actualité au quotidien
Merci de cliquez sur nos bannières publicitaires

« J’espère que les entraîneurs vont rester à leur place » : dans le monde du tennis

La Women's Tennis Association
20/02/2020 – La Women’s Tennis Association expérimente le coaching depuis les tribunes. Les entraîneurs peuvent désormais communiquer avec les joueuses durant le match.
Continuer la lecture

Dubaï : Kristina Mladenovic juge son match « très médiocre »

Kristina Mladenovic
20/02/2020 – Battue 6-1, 6-2 par Karolina Pliskova au deuxième tour après être sortie des qualifications, Kristina Mladenovic n’a pas cherché à mettre sa défaite sur le compte de son problème aux abdominaux.
Continuer la lecture

Environ 10% des emplois pourraient disparaître à l’ère de l’intelligence artificielle

Intelligence artificielleL’intelligence artificielle est déjà en partie à l’œuvre avec ses capacités phénoménales, suscitant des espoirs mais surtout des inquiétudes pour l’emploi, qu’il s’agisse des tâches répétitives des caissières ou de celles plus complexes des avocats ou des médecins. Mais avec l’intelligence artificielle, ce sont les capacités cognitives de l’homme qui sont en concurrence avec la machine.

Le « deep learning » (apprentissage profond) façonne les robots du futur, capables d’effectuer des tâches complexes, mais aussi de formuler un diagnostic médical, donner le feu vert à un prêt immobilier, conduire une voiture autonome, etc.

« L’intelligence artificielle ne touchera pas seulement les caissières », remarque Béatrice Clicq, secrétaire confédérale sur les questions d’égalité et de développement durable chez Force ouvrière. Elle cite l’exemple du secteur des ressources humaines, qui emploie déjà l’IA pour l’analyse des CV au risque, selon elle, « de recruter des clones ».

Une méthode qui conduit à recruter des profils similaires au modèle, au risque d’évincer des postulants moins conventionnels mais talentueux, renforçant les discriminations déjà à l’oeuvre sur le marché de l’emploi, selon ses détracteurs.

Ces derniers, rémunérés quelques centimes par micro-tâche informatique, constituent la main-d’œuvre invisible indispensable à l’intelligence artificielle, en fournissant les millions de données nécessaires au « deep learning ».

Flore Barcellini, chercheuse au Conservatoire national des arts et métiers, pointe la « vision technocentrée » véhiculée par l’intelligence artificielle: c’est le technicien qui domine, et le travailleur doit se plier à la machine. Déjà, les algorithmes imposent leur tempo au travailleur des entrepôts d’Amazon, ou au livreur de Deliveroo. Le médecin face au diagnostic de l’intelligence artificielle?

Marie David et Cédric Sauviat, deux polytechniciens très critiques (auteurs de « Intelligence artificielle, la nouvelle barbarie ») craignent qu’in fine, « la machine prive l’homme de la possibilité de s’accomplir » et le « rende doublement incompétent », en accomplissant des tâches qui devraient lui revenir et en lui imposant un standard étranger aux facultés humaines.

Selon eux, il est grand temps de placer l’intelligence artificielle « au cœur du débat d’idées contemporain, au même rang et peut-être même bientôt devant les problèmes du climat et de la biodiversité ».

Lire aussi : IA pour Elon Mush cela pourrait manacer la civilisation




Heure en France :


EDITO

La France et l'Eurovision

C'est une honte qu'un Français chante en Anglais. La dernière fois que cela est arrivée il est arrivée avant dernier. A espérer qu'il finisse dernier cette fois. HONTE A NE PAS CHANTER EN FRANÇAIS. Nos amis Anglais vont-il chanter en Français ?

Consultez les autres editos édito


Emmanuel Macron « cassant » et « méprisant » ? Ses ministres n’en peuvent plus

20/02/2020 – Ils lui ont longtemps voué une admiration sans borne. Mais depuis quelque temps, l’image d’Emmanuel Macron semble écornée au sein même de son cercle rapproché. Selon Le Point, les ministres du gouvernement seraient même exaspérés par l’attitude du président de la République…
Continuer la lecture




Invité Ségolène Royal

Retraites : le Conseil d’Etat étrille le gouvernement

le Conseil d'Etat

25/01/2020 – Manque de «précision», projections économiques «lacunaires»… Dans son avis rendu public ce vendredi, la plus haute juridiction administrative estime en outre ne pas avoir eu «les délais de réflexion nécessaires pour garantir au mieux la sécurité juridique».
Continuer la lecture


Réforme des retraites : 61% des Français sont pour le retrait

Réforme des retraites

23/01/2020 – Dans ce sondage Elabe pour BFMTV, les personnes interrogées estiment aussi à 62% que l’action d’Emmanuel Macron est « décevante ».
Continuer la lecture