Édouard Philippe lance son propre parti politique et agace la Macronie

Édouard Philippe lance son propre parti politique et agace la MacronieÉdouard Philippe lance samedi 9 octobre son propre parti au Havre, quinze mois après son départ de Matignon. L’ancien Premier ministre, qui reste la personnalité politique préférée des Français, va dévoiler le nom et les contours de ce parti. Un congrès fondateur doit aussi avoir lieu avant la fin de l’année. De nombreux représentants de la majorité macroniste, Christophe Castaner pour LREM, Patrick Mignola pour le Modem,

Lire la suite

Le Sénat a majorité de droite fait marche arrière sur la loi contre la maltraitance animale

Ce jeudi, le Sénat examine la proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale. Un texte qui a été «vidé de sa substance» pour Loïc Dombreval, député des Alpes-Maritimes et rapporteur de la loi à l’Assemblée nationale. Les sénateurs «ré-autorisent les delphinariums, la faune sauvage dans les cirques ou encore la vente d’animaux de compagnie en animalerie». «On va probablement arriver à un blocage et les sénateurs seront les seuls responsables si la loi contre la maltraitance animale n’aboutit pas».

Lire la suite

Édouard Philippe plaide pour un relèvement de l’âge de départ a la retraite à 67 ans

Selon Edouard Philippe «la première réforme à faire est celle des retraites» car «la seule solution raisonnable est donc d’allonger la durée de vie active en repoussant l’âge de départ à la retraite à 65, 66 ou 67 ans». Édouard Philippe avait amorcé cette réforme lors de son passage à Matignon, activant même l’article 49-3, avant de stopper la machine avec la crise de la Covid.

Lire la suite

Emmanuel Macron inaugure ce lundi la nouvelle académie de l’OMS, dirigée par Agnès Buzyn ?

Après sa visite au salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation, le chef de l’État doit présider ce lundi la cérémonie d’installation de l’académie de l’Organisation mondiale de la Santé , dans la capitale des Gaules. L’ancienne ministre de la Santé, qui a quitté le gouvernement début 2020

Lire la suite

Le rappel à la loi va être remplacé par l' »avertissement pénal probatoire »

L’avertissement pénal probatoire viendra supplanter le rappel à la loi à partir du 1ᵉʳ janvier 2023, mettant ainsi un terme à une réponse pénale jugée «trop faible». Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a annoncé dimanche souhaiter la mise en place d’un «avertissement pénal probatoire» pour remplacer le rappel à la loi

Lire la suite

Jean-Louis Borloo préconise de corriger les inégalités de dotations budgétaires des territoires

Jean-Louis Borloo, ancien ministre centriste, dénonce dans un entretien mercredi à la revue Zadig le manque de moyens accordés aux quartiers pauvre et la persistance d’une « ségrégation urbaine » en France. Il avait été chargé par Emmanuel Macron de lui remettre un vaste plan pour les banlieues, finalement en partie rejeté par le chef de l’État en mai 2018.

Lire la suite

L’allocation de rentrée scolaire doit être réformée pour bénéficier qu’aux enfants

La députée (MoDem) de la Nièvre Perrine Goulet propose, Dans une tribune, de verser l’allocation de rentrée scolaire sous forme de contremarque, sur le modèle des chèques restaurant, afin de s’assurer qu’elle ne serve « qu’à l’équipement nécessaire à la scolarité de l’enfant ». Objectif : « Consacrer l’intérêt supérieur des enfants.

Lire la suite

Emmanuel Macron piégé par l’individualisme qu’il a promu contre l’intérêt générale

Comment rétablir « l’intérêt général » quand on a prôné politiquement et économiquement l’individualisme à coups d’incitations et de lois qui ont empiété jusque sur le terrain de la santé? Piqué au vif par la montée inédite du mouvement anti-pass sanitaire et anti-vaccination, le ministre de la Santé Olivier Véran déclare à l’Assemblée nationale,

Lire la suite

Revoilà le cumul des mandats ! Chassé par la porte en 2014, il revient par la fenêtre

Revoilà le cumul des mandats ! Chassé par la porte en 2014, il revient par la fenêtre sept ans plus tard. Le président du groupe Union centriste au Sénat, Hervé Marseille, a déposé mardi une proposition de loi organique « favorisant l’implantation locale des parlementaires ». Pour l’élu centriste, l’interdiction du cumul contribue par ailleurs à affaiblir le parlement par rapport à l’exécutif

Lire la suite

La droite sénatoriale contredit Élisabeth Borne sur les licenciements

Les chefs de la droite sénatoriale, Bruno Retailleau et Hervé Marseille, ont dénoncé mercredi les déclarations « inopportunes et sans fondement juridique » de la ministre du Travail, Elisabeth Borne qui a assuré qu’un salarié pourra bien être licencié s’il ne produit pas de pass sanitaire. « Il est évident » que « le législateur a souhaité exclure la possibilité de licencier le salarié suspendu

Lire la suite
Quitter la version mobile