Nouveau dérapage raciste dans le football

Une semaine après l’affaire Ouaddou, des banderoles à caractère raciste et homophobe ont été déployées vendredi soir à Bastia.Placée sous le signe de la lutte contre le racisme, la 25e journée de Ligue 2 de football a été marquée par un nouvel incident, à peine une semaine après que le Valenciennois Abdeslam Ouaddou s’est fait insulter par un pseudo-supporter messin.

«Il était inacceptable que le match démarre avec ces banderoles déployées, donc les officiels ont demandé aux responsables du stade de (les) faire disparaître immédiatement, sinon le match n’aurait pas démarré», a ainsi expliqué le directeur de la Ligue, Jean-Pierre Hugues, sur les ondes de RTL.

«Dans le contexte de cette soirée et de ce week-end, consacrés à des manifestations antiracistes dans tous les stades, c’est particulièrement malheureux, et particulièrement stupide», a-t-il ajouté.

Frédéric Thiriez s’est ensuite entretenu par téléphone avec le président de Bastia, Charles Orlanducci, pour lui rappeler les sanctions encourues par le club.

Celle-ci avait déjà retiré un point au club corse, suite aux incident du match aller.

Le Sporting avait ensuite porté l’affaire devant le Comité national olympique français (CNOSF), suite au choix de la Commission supérieure d’appel de la Fédération de maintenir la sanction.

L’avocat du club insulaire avait alors expliqué que s’il condamnait «les exactions racistes», les personnes ayant proféré des insultes racistes n’avaient pas encore été identifiées et que le SCB n’avait pas organisé de déplacement de ses supporteurs…
Source complete
< - Arretons de donner de l'importance à ce genre d'énergumene (Meme si cela le merite sincerement). Tout le monde le sait, cela est leur font de commerce comme cela à été longtemps celui de J.M Lepen. Arretons de les montrer en pectacles car il finiront pas retourner dans l'oubli ->

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title