Pirater plus pour acheter plus

Selon une étude commissionnée par le ministère canadien de l’Industrie, les liens entre le piratage et la baisses des ventes de CD sont loin d’être aussi nets que l’affirme l’industrie du disque.L’étude se base sur des entretiens avec 2100 ménages canadiens, mélangeant des internautes pratiquant le téléchargement illégal et d’autres pas du tout.

Pour les personnes téléchargeant de la musique sur le net, l’étude a trouvé, contrairement à ce qu’affirment les maisons de disques depuis des années, une relation positive entre téléchargement et ventes de CD : les téléchargeurs achèteraient plus de CD.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire