25 avril 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La chute des opérateurs virtuels MVNO

La chute des opérateurs virtuels MVNOLa chute des opérateurs virtuels MVNO. L’arrivée de Free sur le marché du mobile en 2012 a complètement bouleversé leur équilibre économique. Ce dernier bénéficie en outre de la puissance de sa marque. En trois ans, la part des MVNO est passée de 13 à 9,7 %, selon les chiffres de l’Arcep. «Le recul des parts de marché des MVNO s’explique aussi par le rachat de Numericable par SFR», tempère un expert du secteur.


 
Depuis le rachat de SFR en novembre dernier, Numericable dispose d’un réseau mobile. Au final, ce sont près de 2 millions de clients MVNO qui ne sont plus comptabilisés.
 
«Nous nous attendons à plusieurs opérations de concentration entre opérateurs mobile virtuels», affirme un expert du secteur, pour qui le rachat de MVNO par des opérateurs de réseau est une autre hypothèse.
 
L’opération Numericable-SFR a une autre conséquence pour les MVNO.
 
Le fondateur de Prixtel, le salut viendra de «la capacité des MVNO à proposer des offres ciblées. «Les consommateurs ne font pas le même usage de leur smartphone tous les mois, c’est pourquoi leur facture peut varier de 5,99 à 24,99 euros, pour 100 Mo à 6 Giga de données en mobilité», explique David Charles.
 
La révolution n’est sans doute pas terminée. Après Virgin Mobile, c’est au tour de Prixtel d’être sur le marché. Selon certaines informations, il a reçu plusieurs propositions de rachat.
 


N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :
author avatar
Société de médias - PCI

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS