La main dans le sac !

On commande de plus en plus sur le Web.Le sujet dérange la Poste à l’heure où elle impose des formules d’envoi plus sophistiquées et aussi plus chères.Vénérable institution publique, la Poste inspire confiance à ses clients.Pourtant, en coulisses, une minorité d’agents donne de sacrés coups de canif dans le contrat (tous prêtent serment à l’embauche).

Question d’autant plus sensible que le marché du colis est ouvert à la concurrence d’opérateurs privés (TNT, FedEx, DHL…).

En juillet dernier, le mensuel Capital annonçait 1,5 million d’objets perdus chaque année dans le circuit postal.

À comparer avec les quelque 260 millions de paquets convoyés par la Poste.

«Le chiffre de Capital est fantaisiste : il n’a rien à voir avec nos propres statistiques», conteste l’entreprise.

Affiché dans les locaux du personnel de la Poste, il recense une petite douzaine de détournements internes. Source Que chosir

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title