Les grands herbivores menacés

Les grands herbivores menacésLes grands herbivores menacés. L’éléphant, le rhinocéros, la girafe, l’hippopotame, le bison, le gorille… Les grands herbivores sont, au même titre que les grands carnassiers comme le lion ou le tigre, les icônes du règne animal. Et, comme eux, ils sont aujourd’hui en péril, victimes de la chasse, du braconnage et de multiples trafics. Avec des conséquences en cascade sur les écosystèmes de la planète.

William Ripple (université de l’Oregon) et ses collègues, tous spécialistes de la faune sauvage, ont passé en revue, parmi les 4 000 herbivores terrestres recensés, les 74 espèces les plus imposantes, dont la masse corporelle atteint ou dépasse les 100 kg à l’âge adulte.

Parmi les plus vulnérables figurent presque tous les types de rhinocéros, mais aussi le tamarau (buffle des Philippines), l’âne sauvage d’Afrique, le gorille de l’Ouest ou encore le sanglier des Visayas.

De façon générale, la majorité des grands herbivores voient leur population chuter, certains, comme le rhinocéros de Java, comptant aujourd’hui moins d’une centaine d’individus.

Au premier rang arrivent la chasse et le braconnage, qui nourrissent de juteux trafics criminels. Cela, ajoutent-ils, au prix «d’énormes coûts sur le plan écologique, social et économique». Car ces animaux sauvages jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des écosystèmes.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS