Retour à Paris de deux journalistes français écroués au Niger

Thomas Dandois et Pierre Creisson, deux journalistes français qui ont passé un mois en détention au Niger en raison d’un reportage sur la rébellion touarègue, sont rentrés à Paris samedi, apprend-on auprès de Robert Ménard, dirigeant de Reporters sans frontières.Reporters sans frontières, qui les soutenait sur place, a estimé que cette libération était le résultat d’un examen attentif du dossier par le juge nigérien, de consultations bilatérales entre les autorités politiques.

Aux termes de cet accord, Niamey est désormais autorisé à écouler une partie de son uranium en 2008 et 2009 directement sur le marché mondial, alors que jusqu’ici le groupe français, en situation de monopole sur ce produit nigérien jusqu’en 2006, s’en chargeait en échange du paiement de royalties.
Source complete

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title