En Australie, les koalas sont placés dans sa liste des animaux “en danger”

En Australie, les koalas sont placés dans sa liste des animaux L’Australie a officiellement classé vendredi 11 février les koalas d’une grande partie de sa côte orientale comme étant «en danger». La ministre australienne de l’Environnement, Sussan Ley, a classé ces populations de koalas comme étant «en danger» pour leur offrir un plus haut niveau de protection en Nouvelle-Galles du Sud, dans le Territoire de la capitale australienne et dans le Queensland.

Selon les défenseurs de la nature, la population de koalas s’est effondrée dans une grande partie de l’est de l’Australie au cours des vingt dernières années et l’animal est en voie d’extinction dans ces régions.

Les koalas sont passés du statut «de vulnérabilité à celui d’espèce en danger en l’espace d’une décennie. » «La décision d’aujourd’hui est la bienvenue, mais elle ne va pas empêcher les koalas de glisser vers l’extinction à moins qu’elle ne s’accompagne de lois plus strictes et d’incitations pour que les propriétaires fonciers protègent leur habitat forestier», a dénoncé Basha Stasak, une responsable de la fondation Humane Society International.

Le Comité scientifique pour les espèces menacées, une agence gouvernementale indépendante, a estimé que la population des koalas était passée de 185 000 en 2001 à 92 000 en 2021. Pour Alexia Wellbelove, de la Humane Society International, les koalas de la côte est pourraient disparaître d’ici à 2050 si rien n’est fait.

À LIRE AUSSI >>> La cruauté envers les animaux en forte hausse

Les études de la Fondation australienne pour la conservation montrent que le gouvernement fédéral a approuvé le défrichement de plus de 25 000 hectares d’habitats de koalas depuis que l’espèce a été déclarée vulnérable.

«Les lois australiennes sur l’environnement sont tellement inefficaces qu’elles n’ont pas réussi à endiguer la destruction continue de l’habitat des koalas dans le Queensland et la Nouvelle-Galles du Sud, depuis dix ans que l’espèce est censée être protégée», a dénoncé Basha Stasak.

Avant les incendies dévastateurs de 2019-2020, les koalas étaient déjà menacés par les défrichements, la sécheresse, les maladies, les collisions avec les voitures et les attaques de chiens, a expliqué Josey Sharrad, un responsable du Fonds international pour la protection des animaux.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS