Le retour de la taxe sur les poids lourds étranger…et français

Le retour de la taxe sur les poids lourds étranger...et françaisLe retour de la taxe sur les poids lourds étranger…et français. Le ministre de la Transition écologique François de Rugy travaille sur une taxe sur les poids lourds, une vignette qui s’appliquerait à tous les camions. Il s’agirait d’une vignette forfaitaire payante accolée sur le pare-brise des camions.

Le gouvernement souhaite s’inspirer de la Suisse car pour rouler sur les voies rapides et les autoroutes de la Confédération helvétique, les conducteurs sont obligés d’acheter une vignette annuelle qui coûte un peu moins d’une quarantaine d’euros.

Pour l’instant, François de Rugy évoque surtout les poids lourds étrangers qui traversent la France sans rien payer, ceux qui « ne font même pas un plein de carburant, donc ne paient même pas les taxes sur les carburants et ne paient pas l’usure des routes ».

Mais selon les informations de FrancetvInfo, le ministère de la Transition écologique et solidaire étudie l’hypothèse d’une taxe pour tous les camions, y compris les camions français.

La France a déjà prévu d’y consacrer plus de 13 milliards d’euros pour entretenir et développer le réseau routier sur les quatre prochaines années, mais c’est insuffisant.

Les routiers ont un peu de temps devant eux, car le projet de vignette doit s’inscrire dans le cadre d’une directive européenne. Même si une vignette forfaitaire est plus simple à déployer que l’écotaxe, certains professionnels parient sur un délai de mise en place d’au moins une année. François de Rugy dit d’ailleurs travailler sur cette vignette pour 2019.

A lire également : Le Modem de François Bayrou à le blues




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire