Vagues de chaleur et de sécheresse

Vagues de chaleur et de sécheresse

vagues de chaleur et de sécheresse. Les épisodes polaires et caniculaires vont-ils se multiplier et s’intensifier? Réunis à Montréal jusqu’à ce jeudi, des experts ont en tout cas très sérieusement esquissé ce scénario digne de la science-fiction lors de la toute première Conférence scientifique publique mondiale sur la météorologie. Serge Planton, responsable de l’Unité de recherche climatique au Centre de recherche de Météo-France, se montre toutefois plus réservé.

Le réchauffement va avoir «un effet d’amplification sur le climat tel qu’on le connaît actuellement», selon les experts réunis à Montréal.

A Montréal, les experts ont effectivement évoqué une intensification des épisodes de grand froid, à l’image du vortex polaire qui s’est abattu cet hiver sur une grande partie de l’Amérique du Nord, mais ce n’est qu’une hypothèse à confirmer.

On a encore du mal à observer ce genre de phénomènes sur la durée et à les projeter dans le futur avec nos moyens actuels.

En revanche, on a plus de certitudes sur les vagues de sécheresse et de chaleur qui seront, elles, plus intenses et plus longues.

Les résultats sont contradictoires pour ce qui est du nord du pays, mais la moitié sud, et en particulier le quart sud-est, devraient très probablement connaître des épisodes de sécheresse très sévères.

Il faut également s’attendre à davantage de catastrophes aériennes et maritimes, assurent les experts…

On peut simplement dire, a posteriori, que tel événement avait plus ou moins de chances de se produire.

A la vitesse à laquelle on avance, il faudra attendre 2020 pour avoir un modèle permettant d’analyser à l’échelle de la planète ce qu’on peut déjà faire à l’échelle de la France.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS