La France modernise ses fleuves

Dans les discussions préparatoires au Grenelle de l’environnement, les pouvoirs publics ont annoncé qu’ils comptaient accroître d’un quart ce trafic d’ici à cinq ans et le doubler d’ici à dix ans.Des travaux d’Hercule auxquels s’affaire en ce moment Voies navigables de France (VNF), aiguillonnée par l’Union européenne.

L’établissement public vient de lancer les travaux de modernisation sur la Seine.

A chaque franchissement de frontière, ce sont des déclarations à remplir, des contrôles à subir.

Seulement 10 % des déclarations de chargements se font de façon automatisées.

L’Union européenne a décidé de rendre la voie d’eau «plus intelligente», et le transport fluvial plus compétitif et plus sûr.

Autre saut dans la modernité : les cartes des voies navigables seront numérisées, consultables à bord du bateau sur un écran.

Alors que la France dispose d’un réseau très dense – 8 500 kilomètres de voies d’eau navigables du canal au fleuve aménagé -, la voie fluviale, souvent «en cul-de-sac», comme la Seine aujourd’hui, achemine en France 3 % au mieux des marchandises.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title