Les cours des matières premières flambent encore !

L’assouplissement des conditions de crédit par les banques centrales pour faire face à la crise financière, notamment celle de la Réserve fédérale américaine (Fed) d’abaisser ses taux directeurs, a donné un nouveau coup d’accélérateur aux prix des matières premières.L’indice CRB de Reuters qui synthétise les évolutions de cours de l’ensemble des produits de base s’est inscrit à 330,24 points, le 4 octobre, alors qu’il se situait à 298,4, le 29 janvier 2006.

En un mois, il a progressé de 9,59 %, une rapidité de progression inconnue depuis 25 ans.

« Les banquiers centraux ont apaisé les frayeurs des investisseurs, répond Charles Wyplosz, professeur d’économie internationale à l’Institut universitaire des hautes études internationale de Genève.

Les mines, les puits et les champs peinent à satisfaire une demande mondiale qui progresse du fait de l’augmentation généralisée du pouvoir d’achat et de la concurrence qui pousse à produire en plus grande quantité.

« Elle pèse, pour les métaux de base, entre 20 % et 35 % de la demande mondiale, explique Patrice Magne, ingénieur conseil au Crédit agricole.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title