Les taxes sur le pétrole rapportent plus que prévu à l’Etat

Alors que les routiers, taxis et ambulanciers manifestent depuis plusieurs semaines contre la hausse du prix du carburant, la flambée du prix du baril fait au moins un heureux : l’Etat.Les taxes sur les produits pétroliers (TVA et TIPP) lui ont en effet rapporté 120 millions d’euros de plus que prévu au premier trimestre, ont annoncé, jeudi 19 juin, les ministères de l’économie et du budget, citant la commission Durieux sur les prix du pétrole.

A l’issue d’une réunion, jeudi 19 juin, avec le secrétaire d’Etat aux transports, la Fédération nationale des transports routiers (FNTR) a appelé à une journée nationale d’action le lundi 30 juin pour protester contre la hausse des charges pour les entreprises du secteur, en particulier le prix du gazole et des péages.

Les recettes supplémentaires de taxe sur la valeur ajoutée (TVA), qui est fonction du prix des produits, ont représenté 176 millions d’euros, grâce à la hausse des prix, détaille la commission.

En revanche, « les recettes de la taxe intérieure sur les produits pétroliers » (TIPP), un taux fixe qui porte sur les volumes consommés, « ont été inférieures de 56 millions d’euros aux prévisions » : en raison de la montée des prix, la consommation d’essence a diminué de 3,88 % par rapport aux prévisions. Source complète

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire