Matignon annonce 5 à 6 milliards d’euros d’aides à l’automobile

La France s’apprête à apporter jusqu’à six milliards d’euros d’aides à ses constructeurs automobiles pour les aider à traverser une crise qui, selon les acteurs du secteur, « ne sera pas de courte durée ».>



L’annonce en a été faite mardi par le Premier ministre François Fillon, qui a une nouvelle fois réclamé à PSA et Renault de renoncer en échange à fermer des sites de production en France.

Le patron de Renault, Carlos Ghosn, s’est déclaré prêt à accepter les contreparties exigées mais a demandé en retour à l’Etat d’agir en faveur de la compétitivité des industries françaises.

De sommes qui vont de cinq à six milliards d’euros », a dit François Fillon devant les états généraux de l’automobile réunis à Bercy pour discuter de l’avenir du secteur, un des plus touchés par la crise.

Organisateur de ces assises, le secrétaire d’Etat à l’Industrie, Luc Chatel, a précisé qu’il s’agissait, avec les sommes annoncées, d’aider PSA et Renault à faire face à des difficultés de financement qui pèsent sur leur trésorerie.

Le gouvernement a prévu en outre un assouplissement des conditions d’accès des filiales de crédit automobile des deux constructeurs aux mécanismes de financement public mis en place pour les banques.

François Fillon a pressé la Commission européenne d’approuver rapidement les nouvelles aides envisagées, dont le détail devrait être exposé en même temps que des mesures plus structurelles par le président Nicolas Sarkozy, au plus tard début février. Source

Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire