« C’est une connerie d’ouvrir les frontières aux travailleurs de l’Est»

« C'est une connerie d'ouvrir les frontières aux travailleurs de l'Est»La France accueillera avec un an d’avance les travailleurs des pays de l’Est de l’Union européenne. « Une belle connerie» s’exclame le député UMP souverainiste Jacques Myard, pour qui la venue du « plombier polonais » est synonyme de concurrence déloyale avec les salariés français.

Nicolas Sarkozy a annoncé l’ouverture au 1ᵉʳ juillet des frontières françaises aux travailleurs des pays de l’Est, membres de l’Union Européenne, à l’exception de la Roumanie et de la Bulgarie.

Cette décision va plus loin que le dumping social, elle va littéralement créer une concurrence déloyale entre ces migrants et les Français.

En effet, une directive européenne sur le détachement temporaire des travailleurs dans l’Union permet aux travailleurs des pays de l’Est de venir exercer leur activité chez nous.

Ceci sans qu’elle précise un niveau de charges sociales minimale pour ces salariés.

Et comme celles-ci sont très faibles dans des pays comme la Pologne, cela favorise l’importation de main d’œuvre…

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS