La revente des cadeaux de noël

La revente des cadeaux de noëlLa revente des cadeaux de noel. Dès le jour de Noël, les reventes de cadeaux affluent sur les sites internet, un phénomène qui entre dans les moeurs et concerne tant le dernier bestseller reçu en double que les sous-vêtements, présent honnis d’une majorité de Français. Le site eBay avait déjà en milieu de matinée de Noël cumulé depuis la fin d’après-midi la veille des dizaines de milliers d’annonces en France pour la vente par des particuliers d’objets neufs, signe clair qu’il s’agit pour un grand nombre de cadeaux de Noël, même si encore peu de vendeurs osent écrire ce mot.

“Cela finit par rentrer dans les habitudes, notamment chez les plus jeunes, et c’est souvent lié au fait d’avoir des cadeaux en double ou à une envie d’avoir un peu d’argent”, résume Olivier Mathiot, cofondateur de PriceMinister.com.

La revente de cadeaux sur internet est “un phénomène sociétal plus important que l’an dernier”, sans doute lié “aussi à la crise”, renchérit pour sa part Laurent Radix, président de Paru-Vendu.fr.

La majorité attendent en effet le mois janvier, souligne Leyla Guilany-Lyard, porte-parole d’eBay, mais un phénomène nouveau se développe: l’annonce depuis un smartphone.

“On a toujours eu des aficionados qui dès le 25 au matin revendent, des gens qui ont l’habitude d’être dans cette logique de revente, sont très pragmatiques et prennent leur ordinateur” pour afficher leur annonce.

“Mais il est vrai que, quand vous êtes en famille, il est compliqué et gênant de sortir son ordinateur, son appareil photo” alors qu’avec un smartphone en photographiant le code barre du produit, l’opération peut prendre “moins d’une minute”, relève-t-elle.

Dans un sondage effectué en novembre pour eBay, 40% des Français envisageant de revendre un cadeau disaient qu’ils utiliseraient la somme obtenue pour s’offrir autre chose.

“Il y a un peu d’effet de crise, un côté très pragmatique, et une vraie éducation des Français à la revente de cadeaux”, estime Leyla Guilany-Lyard.

Il reste une chose a faire, pour ne pas voir ce phénomène s’exemplifier c’est de ne plus donner de jouets aux enfant car à ne pas en douter les parents doivent se servir a bon compte !

résumé modifié art du point et AFP

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS