Les forces de l’ordre vont-elles créer le désordre dans la fonction publique ?

Les forces de l’ordre vont-elles créer le désordre dans la fonction publique ?Les forces de l’ordre vont-elles créer le désordre dans la fonction publique ? « C’est ce qu’on voulait, on voulait une amélioration immédiate du pouvoir d’achat » a expliqué le secrétaire général d’Unité-SGP Police, Yves Lefebvre.

Depuis une semaine, leurs syndicats réclament l’application aux agents publics de toutes les mesures d’urgence annoncées par Emmanuel Macron pour répondre au mouvement des « gilets jaunes ».

C’est par exemple le cas pour les policiers : « Par principe, les heures supplémentaires dans la police ne sont pas payées, elles sont obligatoirement récupérables en temps de repos, indiquait mercredi Denis Jacob, secrétaire général d’Alternative Police-CFDT, sur Europe 1.

Si l’État mettait en œuvre immédiatement cette prime de 1.000 euros, il faudrait donc trouver 2,5 milliards d’euros » a exposé Olivier Dussopt dans le JDD.

Les discussions s’annoncent déjà animées : « les revendications des policiers étaient légitimes, mais il n’y a pas de raison que ce ne soit pas la même chose pour tous les fonctionnaires », prévient Bernadette Groison, de la FSU.

A lire également : Macron : un chef de l’État ne devrait pas dire ça




Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire