Il obtient la liberté conditionnelle !

Sa libération »interviendra effectivement le 16 octobre », a annoncé un communiqué du procureur de la République, Paul Michel.Le vice-président du tribunal de grande instance de Toulouse, chargé de l’application des peines, Philippe Laflaquière, »a fondé sa décision notamment sur les efforts de réadaptation sociale faits par le condamné ainsi que sur ses perspectives de réinsertion sociale et professionnelle », souligne le communiqué. »Le parquet de Toulouse ne s’était pas opposé à cette demande [de libération conditionnelle] lors du débat contradictoire organisé le 20 septembre » au centre de détention de Muret, en Haute-Garonne, où le chanteur est détenu depuis fin septembre 2004, a rappelé le procureur.

Le juge de l’application des peines de Mont-de-Marsan, dans les Landes, où Bertrand Cantat est domicilié, sera chargé du suivi de la mesure de libération conditionnelle, a ajouté le communiqué.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title