L’ex-paquebot France va être démantelé en Inde

La cour suprême d’Inde a donné mardi son feu vert au désamiantage et au démantèlement du paquebot ex-France, rebaptisé Blue Lady, qui contient plus de 900 tonnes d’amiante et autres matériaux toxiques, selon l’agence de presse Press Trust of India (PTI). Cette décision intervient après une longue bataille judiciaire entre défenseurs de l’environnement et le chantier d’Alang, plus grand chantier naval du monde basé dans l’Etat du Gujarat (ouest) et spécialisé dans le démantèlement des navires. La justice indienne a donné son accord sur la base des conclusions d’un comité d’experts nommé l’an passé. Arrivé en Inde en août, le paquebot lancé en France en 1960 et affecté alors aux traversées entre le Havre et New York, a été racheté en mai à son propriétaire d’origine malaise Star Cruises par des chantiers navals indiens pour un prix estimé à 17 millions de dollars.Le Blue Lady, l’ex-France, avait eu une seconde carrière après sa revente en 1979 à la Norwegian Cruise line (NCL), racheté par Star Cruises, compagnie à son tour contrôlée par le groupe malaisien Genting.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title