La Chine multiplie les accusations contre le dalaï-lama

La Chine a renouvelé mardi ses accusations contre le dalaï-lama et des groupes tibétains qui préparaient selon Pékin des attentats suicides dans la foulée des émeutes du mois dernier au Tibet et dans les provinces voisines.Un porte-parole du ministère de la Sécurité a annoncé la saisie d’armes, de munitions et d’explosifs dans plusieurs monastères bouddhistes et a de nouveau accusé le dalaï-lama d’être à l’origine des violences du mois dernier.

Un proche du chef spirituel des Tibétains a jugé « infondées » les accusations chinoises et les représentants du dalaï-lama ont appelé Pékin à autoriser l’envoi d’une mission d’enquête internationale au Tibet.

Le ministère chinois de la Sécurité publique a indiqué avoir arrêté à Lhassa des « figures clés » d’un réseau clandestin qu’il accuse d’avoir tenté de mener « un soulèvement », en coopération avec des groupes pro-tibétains à l’étranger.

« D’après ce que nous savons, le prochain projet des éléments indépendantistes tibétains est de former des commandos suicides pour mener des attentats », a-t-il ajouté. Source complète

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title