La récession américaine pourrait être l’une des plus graves depuis 1945

Pour Martin Feldstein, président du National Bureau of Economic Research, dont la mission consiste à déterminer les périodes de récession, non seulement celle-ci a commencé, mais elle serait l’une des plus sévères depuis la seconde guerre mondiale.Alan Greenspan, ancien président de la Réserve fédérale (Fed) de 1987 à 2006, évoque la crise la plus « wrenching » (douloureuse) depuis 1945.

Le principal danger, selon Kenneth Rogoff, ancien économiste en chef du Fonds monétaire international (FMI) et professeur à l’université d’Harvard, est de voir la récession s’amplifier et s’alimenter elle-même.

Le cabinet spécialisé JD Power a révisé à la baisse cette semaine ses prévisions de ventes de voitures cette année aux Etats-Unis, de 15,7 à 14,9 millions.

« Le marché automobile est entré dans une vraie phase de récession », affirme Bob Schnorbus, économiste en chef de JD Power.

La crise financière née de la débâcle des prêts immobiliers à risques (subprimes) s’est transmise à l’économie réelle via une raréfaction et un renchérissement du crédit pour les consommateurs et les entreprises, car les établissements financiers sont confrontés à une crise majeure de liquidités.

Countrywide Financial, le plus gros établissement de crédit immobilier américain, a ainsi presque cessé de prêter en février. Source complète

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title