L’esclandre de Guy Roux !

Il faut bien s’appeler Guy Roux pour rallier à son panache rien moins que le président de la République et la ministre de l’Economie.Qui se sont tous deux émus jeudi qu’une administration tatillone (la commission juridique de la Ligue de foot professionnel, LFP) applique un règlement obtus (qui fixe à 65 ans l’âge limite pour entraîner un club) pour empêcher Roux, 68 ans, de devenir officiellement l’entraîneur du RC Lens.Mercredi donc, comme tout le monde s’y attendait – Guy Roux le premier -, la commission juridique de la LFP refuse d’homologuer son contrat.
Concrètement, cela lui interdit simplement de figurer sur la feuille de match en tant qu’entraîneur.
Mais en aucun cas d’être effectivement le coach de l’équipe et rémunéré pour cela sous n’importe quel titre (le plus courant étant celui de manager général).
On appelle cela un prête-nom.
Jusqu’au président de la République qui fait savoir par son porte-parole qu’il «considère que c’est plus la règle qui est vieille que Guy Roux».

Monsieur Roux laisser la place au jeunes, vous n’etes pas indispensable !
Guy Roux

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title