15 juillet 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

La colère persiste dans l’affaire Filippis, Fillon choqué

Choqué par les circonstances de l’interpellation du journaliste Vittorio de Filippis, François Fillon s’est prononcé mardi pour une réforme profonde de la procédure pénale en France.

Le Premier ministre a ainsi fait écho au président Nicolas Sarkozy, qui avait annoncé la veille une réflexion sur “une procédure pénale plus respectueuse des droits et de la dignité des personnes”, prenant le contre-pied de deux de ses ministres.

Des dirigeants politiques de tous bords ont continué à déplorer l’interpellation musclée vendredi dernier de l’ancien directeur de la publication de Libération, certains membres de l’opposition reprochant au gouvernement d’avoir créé un climat sécuritaire.

“Je veux qu’à l’occasion de cette affaire, nous puissions ensemble en tirer toutes les conséquences pour améliorer le fonctionnement de notre justice”, a-t-il souligné.

“Tout ceci mérite notre réflexion, tout ceci mérite que des réformes soient conduites, mais tout ceci doit aussi nous conduire à rappeler que personne n’a le droit de refuser trois fois de suite la convocation d’un magistrat”, a-t-il conclu.

Je suis surprise que vous mettiez en cause aussi directement l’indépendance d’un juge”, a-t-elle dit à l’adresse de ses détracteurs. Source

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS