Sarkozy irritent sur le continent noir !

Ainsi des intellectuels et hommes politiques africains jugent-ils la théorie de Nicolas Sarkozy sur « l’homme africain », que le président français a jugé étranger à « l’idée de progrès » lors d’un discours fin juillet à Dakar qui continue de susciter la polémique sur le continent noir.« Se peut-il qu’il n’ait pas compris à quel point nous nous sommes sentis insultés? », lance l’écrivain sénégalais Boubacar Boris Diop, figure de l’Afrique francophone contemporaine.

« D’un point de vue rigoureusement politique, son discours est une faute.

Pour Babacar Justin Ndiaye, analyste politique exerçant à Dakar, le discours de Dakar n’est pas à même d’affecter les relations diplomatiques entre la France et les Etats africains, mais risque de ternir l’image de Nicolas Sarkozy.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title