La DST recherche la source d’une fuite sur la sécurité de l’EPR

Stéphane Lhomme, le porte-parole du réseau Sortir du nucléaire mis en garde à vue après avoir diffusé un rapport classé confidentiel défense émanant d’EDF, a été remis en liberté, annonce l’association.Stéphane Lhomme a été libéré mardi soir, après 10 heures de garde à vue et d’interrogatoires par les services de la Direction de la surveillance du territoire (DST), précise l’organisation anti-nucléaire.

Stéphane Lhomme pourrait être poursuivi pour « compromission du secret de la défense nationale », un délit passible de cinq ans de prison et 75.000 euros d’amende. Source complète

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title