La fin du journalisme amateur sur le web ?

La condamnation du site fuzz.fr jeudi dernier par le Tribunal de commerce de Paris peut être vue comme une vraie bonne nouvelle pour les médias.C’est peut-être une très mauvaise nouvelle pour les internautes amateurs de potins mais une très bonne nouvelle pour les médias.

Le Tribunal de grande instance de Paris a donc tranché : non, ce site ne peut pas s’abriter derrière sa position de simple hébergeur pour s’exonérer de toute responsabilité éditoriale.

Et ne souffrent-ils pas d’une concurrence un peu déloyale des millions de sites ou de blogs qui sont bien sûr moins surveillés, moins attaqués et font de l’audience en propageant rumeurs et commérages. Source complète

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title