2 mars 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Les prévisions d’été pourri

MétéoAprès un hiver rude, un printemps maussade et frisquet, va-t-on vivre un été « frais et humide »? C’est en tout cas ce qu’ont annoncé, jeudi 27 mai, les prévisionnistes de Météo Consult qui s’attendent à un « été pourri ». C’est aussi ce que redoute le spécialiste météo d’Europe 1, Laurent Cabrol, qui évoque une « année sans été ». Les prévisions de Météo Consult font froid dans le dos : selon elles, il y a 70% de chances que notre été soit pourri.

Un triste présage, relayé par Le Figaro, Le Parisien ou encore 20 Minutes.

« En sélectionnant les printemps les plus maussades sur une très longue période, on s’aperçoit que l’été ne bascule que rarement dans la chaleur (dans moins de 10% des cas), mais plus souvent dans les frais et humide (70% des cas) », explique à francetv info Eric Mas, directeur technique de Météo Consult.

Peut-on prévoir le temps qu’il fera la saison prochaine sur la base d’une moyenne statistique? Pour d’autres spécialistes, la réponse est « non ».

Même si les statistiques rentrent en compte dans la climatologie, on ne peut pas se baser sur ça, estime Philippe Verdier, responsable du service météo de France 2.

« C’est de la loterie », pour Philippe Verdier, qui cite l’année 1983 : « Cette année-là, on a eu la même configuration qu’aujourd’hui, c’est-à-dire un printemps frais, avec des inondations.

L’institut de prévisions météorologiques s’est même fendu d’un bulletin d’information au ton acide, dimanche 2 juin. »Ces prévisions reprises telles quelles par de nombreux journaux n’ont pratiquement aucune valeur scientifique ».

Plusieurs d’entre elles sont basées sur une soi-disant corrélation entre printemps pourri et éte pourri.Une telle corrélation n’existe tout simplement pas. » Source

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS