La justice interdit la campagne publicitaire de Leclerc sur les médicaments non remboursés

La justice interdit la campagne publicitaire de Leclerc sur les médicaments non remboursésMichel-Edouard Leclerc, qui réclamait la vente de médicaments non remboursables, affirmait qu’il pourrait vendre ces produits 25 % moins cher que la moyenne, si le gouvernement ouvrait ce marché à la grande distribution.

Les groupements de pharmaciens Univers Pharmacie et Directlabo, ainsi que l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine et l’Union nationale des pharmacies de France estiment que la baisse promise s’apparente à une publicité mensongère, laquelle “dénigre” les pharmaciens.

La juge a qualifié de “pratique commerciale déloyale” une campagne qui “accuse indirectement les seules pharmacies d’officine d’être à l’origine de la baisse du pouvoir d’achat”.

Vous pouvez également aimer

Menu Title
Follow by Email
RSS