La France a chaud

La France a chaudLa France a chaud. À dix jours de la fin du mois de décembre, il n’y a plus guère de doute: 2014 va devenir l’année la plus chaude jamais enregistrée en France depuis 1900, date des premiers relevés sur l’ensemble du pays. Fin novembre, les météorologistes estimaient qu’il suffisait que ce dernier mois de l’année soit dans la norme saisonnière pour battre le précédent record de 2011.

Mais on observe des disparités régionales sur l’ensoleillement. Ainsi a-t-il fait spécialement beau en Bretagne, avec 10 à 20 % de soleil en plus, mais bien plus maussade dans le sud de la France (10 à 20 % de soleil en moins).

Sans compter les précipitations qui ont battu des records avec un excédent de pluie dépassant 50% dans les Pays de la Loire, le Centre, l Île-de-France, la Normandie, la Picardie ainsi que sur le pourtour méditerranéen et le Massif central.

Au fil de l’année, on rencontre des excès de température oscillant entre + 1 °C par rapport à la moyenne avec certains mois des pointes à + 4 °C.

Ces records de chaleur dans le monde sont dus essentiellement à des valeurs records enregistrées pour les masses d’air océaniques et les eaux de surface à l’échelle du globe.


Vous pouvez aussi aimer

Laisser votre commentaire