21 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Accusations du Canard enchaîné sur Sarkozy: l’hebdomadaire persiste et signe

Accusations du Canard enchaîné sur Sarkozy: l'hebdomadaire persiste et signe Après le démenti de l’Elysée sur les informations du Canard enchaîné accusant Nicolas Sarkozy de superviser lui-même l’espionnage de journalistes, l’hebdomadaire a maintenu ses affirmations, que la majorité a balayées d’un revers de main mais qui ont provoqué l’inquiétude de l’opposition. Son rôle ce n’est pas de tracasser les journalistes mais de traquer les terroristes, ce à quoi elle se consacre totalement”, a-t-il déclaré.

Dans la soirée, Bernard Squarcini, patron de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), le service accusé par le Canard Enchaîné de mener ces enquêtes, a affirmé à l’AFP qu “il n’existe pas de cabinet noir à la DCRI”.

Elle ne peut convaincre une profession dont la première mission est d’informer les citoyens”. Pour Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, “ce n’est pas la première fois que Le Canard enchaîné est pris en +flagrant délire+, il reste dans la même veine”.

“Nous ne portons pas d’accusation mais les révélations du Canard enchaîné sont extrêmement graves”, a dit Marie-Pierre de la Gontrie, secrétaire nationale du PS aux libertés publiques et à la justice, demandant “qu’une enquête soit menée et que le patron de la DCRI soit entendu par la commission des Lois de l’Assemblée nationale”.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS