Votre actualité au quotidien

Hamilton roi d’Angleterre, Vettel prince de la bourde

Lewis Hamilton
15/07/2019 – GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE – Lewis Hamilton a gagné dimanche à Silverstone devant son coéquipier de Mercedes, Valtteri Bottas, et Charles Leclerc (Ferrari).
Continuer la lecture

Julian Alaphilippe : « Cela fait chaud au coeur »

Julian Alaphilippe
15/07/2019 – Julian Alaphilippe a vécu une journée tranquille. Le coureur de la Deceunink-Quick Step a laissé filer une échappée …
Continuer la lecture

Arrêts maladie : Pénicaud ne veut pas que les entreprises payent

Arrêts maladie : Pénicaud ne veut pas que les entreprises payentArrêts maladie : Pénicaud ne veut pas que les entreprises payent. Pour Muriel Penicaud, pas question que les entreprises financent les arrêts maladies de courte durée de leurs salariés.

C’était pourtant une piste proposée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Aujourd’hui, les trois premiers jours d’arrêt sont des jours de carence non payés. Les jours suivants sont financés par l’assurance maladie.

L’idée serait de faire payer quatre de ces jours par les entreprises. Maladies professionnelles, épuisement, burn-out, la mesure serait un moyen de pousser les entreprises à assumer leurs responsabilités, face à certaines maladies. Une mesure critiquée par les patrons, mais aussi par la ministre du Travail.

900 millions d’euros d’économie
Selon le magazine L’Express, Muriel Pénicaud le dit clairement dans une lettre adressée au Premier ministre le 24 juillet dernier. « Ce présupposé n’est pas documenté de façon robuste et sérieuse par la littérature économique », écrit la ministre.

D’un point de vue plus politique, elle explique aussi que cette mesure « risque de mettre un coup d’arrêt net à la perception d’un gouvernement « pro-business » ». La réforme permettrait à l’assurance maladie d’économiser près de 900 millions d’euros.

A lire également : Les réseaux sociaux bientôt interdit au moins de 16 ans




Heure en France :



Hallucinant-Voici le compteur de la surpopulation mondial :
EDITO


11/07/2019 : Taxe Gafam Suite à la taxe Gafam les USa de maitre Donald pourrait imposer des droits de douanes aux importations Francaise. Mais soyons claire les USa font chier toute la planete avec leur arrogance. L'Europe sera t-elle derrière la France si les USa devait répliquer commercialement. C’est un bon test pour connaître la cohésion européenne.

Consulter les archives édito



Washington lance une enquête sur la «taxe Gafa» française et pourrait riposter

Bruno Le Maire, Steve Mnuchin

11/07/2019 – COMMERCE : Le projet de loi français, qui devrait officiellement être adopté ce jeudi, passe mal aux États-Unis
Continuer la lecture

La France aurait gagné 14 milliards d’euros grâce à l’Autorité de la concurrence

Isabelle de Silva

11/07/2019 – L’Autorité de la concurrence a pour la première fois engagé « un travail d’évaluation » de son impact sur l’économie française.
Continuer la lecture


Un couple risque jusqu’à 750 € d’amende pour un autocollant sur sa plaque d’immatriculation

plaque d'immatriculation

08/06/2019 – Un couple originaire de Toulon a reçu, en juin 2018, une amende de 90 € pour avoir posé un autocollant sur sa plaque d’immatriculation au niveau du numéro de département.
Continuer la lecture