23 juin 2024

Votre Actualité au Quotidien

politique, médias, religieux, sport …Allez à l'essentiel

Borloo : “Sarkozy m’a fait comprendre que ce ne serait pas moi” pour Matignon

Borloo : Lors de la réunion hebdomadaire des parlementaires radicaux mardi midi à l’Assemblée nationale, Jean-Louis Borloo le président du parti radical est apparu “déçu, découragé, abattu”, selon ces témoins: “J’ai eu Nicolas Sarkozy deux heures au téléphone depuis dimanche. Faut-il une candidature centriste en 2012, incarnée par Jean-Louis Borloo?

Faut-il créer un groupe parlementaire à l’Assemblée avec les pro-Borloo?

Vous allez adorer l’hyper-Premier ministre”, a lancé, pour détendre l’atmosphère, un participant avant d’ajouter: “On a toujours cru qu’on avait un Premier ministre Snoopy, finalement on a un Premier ministre pitbull”.

Jean-Louis Borloo s’est plaint de la campagne de dénigrement dont il aurait été victime, selon lui, de Matignon, évoquant “les notes quotidiennes envoyées à l’Élysée pour expliquer pourquoi il ne fallait pas le nommer Premier ministre”.

N'hésitez pas à nous suivre et à nous aimer :

Laisser votre commentaire

Envoi par email
RSS