Claude Guéant reste ferme sur les radars malgré les manifestations

Claude Guéant reste ferme sur les radars malgré les manifestationsClaude Guéant reste ferme sur les radars malgré les manifestations. A Toulouse, Lyon, Lille ou Strasbourg, plusieurs dizaines d’automobilistes, en majorité des commerciaux, et des motards, ont manifesté ce mercredi devant leurs préfectures respectives en apportant une pétition contre la «suppression injuste des avertisseurs de radars». A Paris, quelque 400 conducteurs ont montré leur colère en se rassemblant devant la boutique Coyote, qui fabrique et vend des avertisseurs de radars.

Malgré les protestations de plusieurs associations et l’opposition de nombre de députés UMP, le gouvernement a réaffirmé sa décision de retirer les panneaux annonçant des contrôles radars.

Pas question non plus, de revenir sur la fin des avertisseurs qui seraient utilisés par plus de six millions d’automobilistes.

Convoquée d’urgence après que le Premier ministre François Fillon a été fortement chahuté, mardi, par sa majorité sur les dernières mesures du Comité interministériel de sécurité routière, une réunion à l’Assemblée nationale, mercredi midi, entre élus UMP et Claude Guéant n’a en rien calmé la fronde.

Les fabricants d’avertisseurs de radars protestent…

Mécontente aussi, l’Association française des fournisseurs et utilisateurs de technologies et d’aides à la conduite (Afftac) a demandé mercredi aux automobilistes de «bloquer toutes les routes en France et plus particulièrement en région parisienne» le 2 juin.

Vous pouvez également aimer

Laisser votre commentaire

Menu Title
Follow by Email
RSS